FBN-SPO-NFL-HALL-OF-FAME-ENSHRINEMENT-CEREMONY

Crédit : AFP

NFL

Peyton Manning fait son entrée à Canton

Publié | Mis à jour

L’ancien quart-arrière légendaire des Colts d’Indianapolis et des Broncos de Denver, Peyton Manning, a officiellement été introduit au Temple de la renommée de la NFL, dimanche à Canton.

L’homme de 45 ans en était à sa première année d’éligibilité et son introduction au panthéon du football professionnel n’était qu’une formalité, lui qui a entre autres remporté deux Super Bowl, une première fois au terme de la saison 2006, avec les Colts d’Indianapolis, puis pour conclure la saison 2015, avec les Broncos de Denver. Il avait mis fin à sa carrière après ce deuxième sacre.

«Je suis honoré de faire partie de cette classe [2021] élite», a-t-il mentionné, durant son discours.

Manning fait partie des meilleurs de l’histoire de la NFL à sa position, lui qui a amassé 71 940 verges par la voie des airs en carrière, en plus de distribuer le ballon 539 fois pour un majeur. Chacune de ces deux statistiques le place au troisième rang de la NFL, derrière deux autres grands du sport, soit Tom Brady et Drew Brees.

Manning a aussi été nommé un impressionnant total de 14 fois au Pro Bowl, en plus d’avoir gagné cinq fois le trophée remis au joueur le plus utile en saison régulière.

C’est donc en compagnie de son père, Archie, un ancien quart-arrière dans la NFL, qu’il a dévoilé sa statue.

«Il n’y a personne que j’aimerais mieux avoir, qui aurait été plus approprié que lui, pour m’accueillir sur cette scène, de dire Manning, décrivant aussi son père comme étant son héros et son modèle à suivre.»

Brady aux aguets

La rivalité entre Manning et Brady est l’une des plus grandes tous sports confondus. C’est d’ailleurs ce qui explique pourquoi le membre des Buccaneers de Tampa Bay s’est déplacé à Canton, en plein milieu du camp d’entraînement des siens, pour assister à la cérémonie.

Sur le terrain, Brady a eu le dessus sur son rival avec 11 victoires en 17 matchs, mais Manning est celui qui avait le plus souvent le dernier mot lors des duels éliminatoires, avec une récolte de trois victoires en cinq matchs en séries d’après-saison.

Fidèle à lui-même, Manning a eu recours à l’humour lorsqu’il a mentionné brièvement le nom de Brady, faisant référence au peu de temps qu’il avait (six minutes) pour son discours.

«D’ici à ce que Tom Brady soit intronisé à sa première année d’éligibilité, en 2035, il aura à peine le temps de publier son discours dans une publication Instagram.»

En plus de Manning, le receveur de passes des Lions de Detroit Calvin Johnson, celui des Cowboys de Dallas Drew Pearson, le joueur de ligne offensive des Steelers de Pittsburgh, des Jets de New York et des Cardinals de l’Arizona Alan Faneca, ainsi que le demi défensif des Packers de Green Bay et des Raiders d’Oakland (maintenant à Las Vegas) Charles Woodson, tout comme celui des Broncos et des Buccaneers de Tampa Bay John Lynch ont fait leur entrée en tant que joueur.

Tom Flores a, pour sa part, fait son entrée en tant qu’entraîneur, lui qui a principalement effectué son travail avec les Raiders, avec lesquels il a gagné deux Super Bowl. Finalement, Bill Nunn, l’ancien dépisteur des Steelers, est le dernier élu pour le groupe de 2021.