Crédit : Craig Robertson/Toronto Sun

NBA

Raptors: Masai Ujiri s’entendrait à long terme

Publié | Mis à jour

Le président des Raptors de Toronto, Masai Ujiri, aurait accepté un important nouveau contrat avec l’équipe. L’homme de 51 ans était en fin d’entente avec la formation ontarienne et était courtisé partout à travers la NBA.

C’est le réseau ESPN qui a rapporté la nouvelle du récent accord, jeudi. Ujiri conserverait les mêmes fonctions, tant exécutives que sportives, en plus de poursuivre son travail philanthropique.

L’Anglais d’origine nigériane est l’un des principaux architectes des récents succès des Raptors. Arrivé en mai 2013 après un passage de trois ans chez les Nuggets de Denver, Ujiri a été en mesure de bien mener la reconstruction de la franchise torontoise.

L’un de ses bons coups a été de promouvoir Nick Nurse au poste d’entraîneur-chef en 2018, ce qui a entre autres permis à la seule équipe canadienne de la ligue de participer aux séries éliminatoires sept fois en huit occasions, en plus de remporter le premier championnat de l’histoire de l’organisation en 2019.

À Toronto pour rester

En mai dernier, il avait mentionné que son désir de rester dans la Ville Reine n’était pas dû à l’argent, mais surtout à la vision d’avenir de ses propriétaires. Dans une vidéo publiée jeudi sur le compte Twitter des Raptors, Ujiri a une fois de plus fait connaître ses intentions.

«Je l’ai dit avant, et je le redis. Nous gagnerons à Toronto. Je suis reconnaissant de l’opportunité de mener cette équipe. J’aime être le leader des Raptors de Toronto, et je suis là pour rester», a martelé Ujiri.

Très impliqué au niveau de la communauté, le père de famille s’est exprimé publiquement contre le racisme et pour le droit à l’immigration. En décembre 2019, il a lancé sa plateforme philanthropique «That’s Humanity».