GEN-

Crédit : STEVE MADDEN/AGENCE QMI

Alouettes de Montréal

Alouettes: une pause salutaire?

Publié | Mis à jour

Les Alouettes de Montréal sont les malheureux élus qui amorceront la saison de la Ligue canadienne de football (LCF) avec un congé d’entrée de jeu, mais l’entraîneur-chef Khari Jones souhaite tourner la situation à son avantage.

L’instructeur et ses adjoints ont en effet concocté un horaire léger pour cette semaine avec seulement trois séances d’entraînement. Lundi, les joueurs ont ainsi travaillé après une pause de deux journées et ils retrouveront le terrain samedi seulement.

• À lire aussi: Un portrait plus clair chez les Alouettes

• À lire aussi: L’un des propriétaires des Alouettes est décédé

Après un camp d’entraînement de 21 jours au cours duquel les joueurs ont passé à travers 25 séances et deux matchs intraéquipe, certains sont meurtris ou légèrement blessés. Quelques jours de repos, séparés par cette séance de lundi pour garder les esprits concentrés sur le football, étaient donc tout indiqués.

«Je pense que c’est un peu des deux: je veux qu’ils reposent leurs corps après un camp d’entraînement très dur, mais aussi qu’ils restent en mode football, a confirmé Jones en vidéoconférence, lundi. Quand ça va vraiment commencer, ça va être sans arrêt, donc ils devraient profiter de ce moment.»

«Le repos sera bon pour plusieurs joueurs, avait auparavant avancé le quart-arrière Vernon Adams fils. Nous sommes impatients de jouer un vrai match, mais il faut faire confiance au processus dans ce sport. On ne peut pas forcer les choses. Il faut croire aux dieux du football et faire le reste: prendre soin de notre corps, être professionnels et travailler plus.»

Avantage stratégique?

Cette semaine de congé précoce pourra également permettre à Jones d’obtenir un avantage stratégique en vue du premier match de la saison, le 14 août face aux Elks d’Edmonton.

Puisqu’il n’y a pas eu de matchs préparatoires, les équipes de la LCF, sauf les Alouettes, se lanceront un peu dans le noir à l’occasion de la première semaine d’activités et seront certainement surprises par quelques tactiques de leurs adversaires. Et la situation ne sera pas aisée pour le Rouge et Noir d’Ottawa ce samedi contre les Elks, compte tenu du fait que l’équipe de l'Alberta est dirigée par un nouveau pilote en Jamie Elizondo.

Les Alouettes, pour leur part, comptent bien prendre des notes et adapter leur plan de match en conséquence.

«Nous avons une partie pour les observer et voir ce que sont leurs plans de match, a analysé Jones. Ils ont un nouveau groupe d’entraîneurs et de nouveaux joueurs. Ainsi, nous allons avoir une première impression à propos de qui ils sont. Voir certaines de leurs stratégies, ce qui pourrait nous aider.»

«Mais ça pourrait les aider d’avoir déjà joué un match alors que nous en serons à notre premier. Alors ça s’égale probablement.»

Pour le reste, Jones est satisfait du camp qui s’est conclu la semaine dernière et il semble très à l’aise avec la formation qu’il enverra sur le terrain le 14 août.

«Je me sens assez bien à toutes les positions, a-t-il révélé. Il y a peut-être un gars ou deux qui, s’ils reviennent en santé, nous forceront à prendre des décisions. Mais autrement, je me sens bien de A à Z à propos de ce groupe.»