Crédit : Photo AFP

LNH

Mathieu Perreault revient sur l'incident Evans-Scheifele

Publié | Mis à jour

L’attaquant des Jets de Winnipeg Mark Scheifele est un bon gars n’ayant aucune malice dans la vie.

C’est du moins l’avis de son ancien coéquipier Mathieu Perreault qui, à la suite de son embauche par le Canadien de Montréal, a bien voulu revenir sur l’assaut de Scheifele aux dépens de Jake Evans dans les derniers instants du premier match de la série entre le CH et les Jets, le 2 juin dernier.

«Ç’a été difficile, honnêtement, a indiqué Perreault, durant sa disponibilité avec les médias, vendredi matin. J’ai été avec Mark pendant sept ans à Winnipeg, c’est tellement un bon gars, une bonne personne, un gars qui n’a pas de malice dans la vie. De voir un geste de la sorte, c’était vraiment surprenant.»

Une grande déception

Question de rappeler les faits, le représentant des Jets avait dangereusement frappé Evans alors qu’il restait 57 secondes à écouler à la troisième période et que le joueur du CH venait de concrétiser la victoire de 5 à 3 des siens dans un filet désert. Scheifele avait ensuite reçu une suspension de quatre matchs, ce qui lui fera d’ailleurs rater la première partie de la prochaine saison, en vertu du balayage subi par les Jets.

«Ça faisait partie des émotions des séries, mais tu détestes voir un événement comme celui-là se produire, a ajouté Perreault. Ultimement, on a perdu Mark pour la série. Ç’a nous a fait extrêmement mal. Ç’a été une déception de notre côté de le perdre. On comprend que Mark voulait le mieux pour l’équipe. C’était juste un événement vraiment plate qui est arrivé.»