Canadiens de Montréal

Mike Hoffman s'amène à Montréal!

Publié | Mis à jour

Marc Bergevin avait dit qu’il chercherait encore à améliorer son équipe sous le coup de 15h00, mercredi. Moins de deux heures après sa conférence de presse, le directeur général du Canadien a récupéré un gros poisson dans le bassin des joueurs autonomes.

Mike Hoffman, 31 ans, a signé un contrat de trois ans et 13,5 millions avec le CH. L’ancien des Blues de St. Louis gagnera donc 4,5 millions en moyenne jusqu’à la fin de la saison 2023-2024.  

Bergevin n’a pas ébranlé l’équilibre salarial de son équipe avec l’ajout de Hoffman. Le DG lui a consenti un contrat qui se situe dans les mêmes eaux que Tyler Toffoli (4 ans et 4,25 millions par saison).

Un marqueur  

Dans un monde idéal, le Tricolore aurait probablement cherché à obtenir un centre de renom pour remplacer Phillip Danault. Mais avec Hoffman, Bergevin a ajouté un bon marqueur à son équipe et une arme importante en supériorité numérique.

À son unique saison avec les Blues l’an dernier à St. Louis, l’ailier gauche originaire de Kitchener en Ontario a amassé 36 points (17 buts, 19 passes) en 52 matchs. C’était la première fois depuis la saison 2014-2015 qu’il n’atteignait pas le plateau des 20 buts.

Avant son arrivée à St. Louis, Hoffman avait marqué 29 et 36 buts à ses deux saisons avec les Panthers de la Floride. Il avait aussi connu des saisons de 22, 26, 29 et 27 buts avec les Sénateurs d’Ottawa.

En supériorité numérique, Hoffman se retrouve au sixième rang de la LNH avec 35 buts lors des trois dernières saisons. Leon Draisaitl, des Oilers, est au sommet de cette liste avec 47 buts. David Pastrnak (43), Alex Ovechkin (40), Steven Stamkos (39) et Mika Zibanejad (36) se retrouvent entre l’Allemand des Oilers et le nouvel ailier du Canadien.

Une réputation  

S’il est reconnu comme un marqueur naturel, Hoffman n’a pas la meilleure des réputations. À ses jours à Ottawa, il s’était retrouvé au cœur d’une querelle avec Erik Karlsson. En 2018, Monika Caryk, la conjointe de Hoffman, avait harcelé sur Internet Melinda Karlsson, la copine du défenseur étoile des Sénateurs.

À Montréal, Hoffman en sera à une quatrième destination en cinq ans après Ottawa, Sunrise et St. Louis.

Top 5 Mike Hoffman -

Voyez dans le vidéo ci-dessus un top 5 de Mike Hoffman.