Crédit : Dominick Gravel/Agence QMI

Club de foot Montréal

Cri de joie pour les équipes montréalaises

Publié | Mis à jour

Les Alouettes de Montréal et le CF Montréal ont toutes les raisons du monde de sourire à la suite des allègements annoncés lundi par le ministère de la Santé du Québec, qui permettra à 15 000 personnes d’assister aux matchs locaux des deux équipes à compter du 1er août.

C’est notamment avec un grand enthousiasme que le président des Alouettes, Mario Cecchini, a reçu la nouvelle.

«C’est une très bonne nouvelle, pour les joueurs d’abord, a-t-il affirmé en conversation téléphonique. [Ce l’est] quand on a 15 000 personnes derrière nous à la maison pour nous pousser, surtout au football. Le bruit que peuvent faire les partisans, ça dérange vraiment l’autre équipe. Ils doivent s’ajuster de façon particulière quand ils veulent faire leurs jeux.»

Non seulement avoir une foule en délire peut ennuyer la formation adverse, mais les retrouvailles seront encore plus enjouées, amusantes et émotives que les dirigeants ne l’imaginaient au préalable, selon Cecchini.

«Des fois, on n’y pense plus et on se dit : ‘’les joueurs sont peut-être rendus habitués à jouer dans des stades vides’’, mais les nôtres n’ont pas joué du tout. On a vu la différence que ç’a fait avec le Canadien.»

Malgré ce baume à l’effet soulageant sur une plaie présente depuis plus d’un an, le président des Moineaux prévoit quand même demeurer prudent avant de planifier des célébrations d’envergure. Il rappelle que l’équipe doit toujours se soumettre aux règles imposées par la Santé publique, entre autres en lien avec la relation des athlètes et des partisans.

«On a quand même le protocole de la ligue à suivre. On ne peut pas faire d’activités sur le terrain. On ne peut pas inviter de partisans. Il va falloir limiter les ‘’high fives’’.»

Les partisans auront tout de même beaucoup à regarder.

«C’est sûr qu’on travaille sur des personnes qu’on veut recevoir, qu’on veut honorer. Il va y avoir des éléments qu’on veut souligner, aussi. Il va y avoir des éléments de spectacle.»

Le club procédera à la vente de billets individuels le 2 août.

Le CF Montréal aussi

Du côté du CF Montréal, qui a réagi par voie de communiqué, on a dit accueillir «avec engouement les nouvelles directives de la Santé publique par rapport à la capacité maximale permise lors d’activités et d’événements publics extérieurs au Québec». Conséquemment, la formation de l’entraîneur-chef Wilfried Nancy jouera devant des gradins beaucoup plus garnis dès le 4 août, lorsque l’Atlanta United FC sera de passage au Stade Saputo. Auparavant, elle a pu évoluer sous les yeux de 5000 spectateurs lors de son match du 17 juillet face au FC Cincinnati.

Par ailleurs, l’équipe mettra en vente des billets au public ce jeudi.

Pas de changement pour le tennis

Malgré l’annonce du gouvernement québécois, Tennis Canada n’a pas l’intention de modifier sa capacité d’accueil pour l’Omnium Banque Nationale de Montréal.

Rejoint au téléphone, un représentant de l’organisation a indiqué que le plan était toujours de recevoir un maximum de 5000 amateurs par séance. Cela s’explique par la distanciation physique qui est toujours demandée par les autorités sanitaires de la province.

Le tournoi de tennis montréalais accueillera les meilleures joueuses de la planète du 7 au 15 août prochain.

Longue attente

Il y a belle lurette que les deux organisations montréalaises ont reçu plus de 15 000 personnes à un match local. Chez les Alouettes, il faut remonter à la demi-finale de la section Est présentée le 10 novembre 2019, que les Eskimos d’Edmonton (maintenant les Elks) avait gagnée 37 à 29 sous les yeux de 21 054 partisans.

Pour ce qui est du CF Montréal, anciennement l’Impact, il avait accueilli 20 243 amateurs au Stade olympique pour son duel-aller de quart de finale de la Ligue des champions de la CONCACAF contre le C.D. Olimpia, le 10 mars 2019, quelques jours avant le début du confinement au Québec.