Crédit : Photo AFP

LNH

Les Rangers rachèteront Tony DeAngelo

Publié | Mis à jour

Les Rangers de New York ont placé le nom du défenseur Tony DeAngelo au ballottage, et ce, dans le but de racheter son contrat, vendredi. 

L’arrière de 25 ans a disputé son dernier match avec les «Blueshirts» en janvier dernier. Il avait été suspendu par l’équipe et son nom avait été inscrit au ballotage après une altercation avec le gardien Alexandar Georgiev. 

À l’époque, l’ancien directeur général des Rangers Jeff Gorton avait déclaré que DeAngelo avait disputé sa dernière partie dans l’uniforme du club. 

Il semblerait que le patineur américain avait par la suite refusé l’offre de la formation new-yorkaise de résilier son contrat, choisissant plutôt l’option du rachat. Il restait une campagne à l’entente de deux ans d’une valeur totale de 9,6 millions $ qu’avait paraphée DeAngelo en octobre 2020. 

Le défenseur deviendra joueur autonome sans compensation le 28 juillet prochain. Selon ce qu’avait avancé le réseau TSN en avri dernier, le Canadien de Montréal aurait tenté de faire son acquisition des Rangers. 

En 206 parties dans la Ligue nationale, celui qui a aussi porté les couleurs des Coyotes de l’Arizona a touché la cible à 24 reprises et a fourni 82 mentions d’aide pour 106 points. DeAngelo avait été un choix de première ronde (19e au total) lors du repêchage de 2014. 

De plus, les Sharks de San Jose ont inscrit le nom du joueur de centre Lean Bergmann au ballotage, afin de racheter son entente. 

L’athlète de 22 ans détenait un contrat de trois ans d’une valeur annuelle de moins d’un million $ qui devait se terminer après la prochaine saison du circuit Bettman.