Crédit : Photo Courtoisie

LNH

Avec ou sans Carey Price, le Kraken dévoilera ses uniformes

Publié | Mis à jour

Le Kraken de Seattle prévoit dévoiler les chandails qu’il portera, autant à domicile qu’à l’étranger, au cours du repêchage d’expansion qui aura lieu mercredi soir.

C’est du moins ce que laisse entendre le quotidien «Seattle Times», affirmant que certains joueurs sélectionnés par le Kraken pourraient alors revêtir les différentes versions de l’uniforme.

En attendant de savoir si Carey Price sera sélectionné par le Kraken, il est par ailleurs intéressant de constater que le gardien du Canadien de Montréal fait grandement jaser à Seattle. Dans le texte en question, publié par le Seattle Times, le nom de Price apparaît dès la première phrase alors qu’on peut y lire: «il n’y a pas de chandail avec le nom de Carey Price imprimé dessus. Du moins, pas encore».

Si les rumeurs continuent d’être alimentées, il y a lieu de rappeler que, concrètement, un aperçu du jersey foncé a circulé sur les réseaux sociaux, mais le chandail blanc n’a jamais été dévoilé. Rappelons que le nom, le logo et les couleurs du Kraken avaient été étalés une première fois au grand jour, le 23 juillet 2020.

Anticipait-on alors l’imprudence du directeur général du Canadien, Marc Bergevin, dans le dossier de Price?

«Si vous l’avez vu, il est déjà trop tard. L’œil du Kraken a été posé sur sa proie depuis un bon moment. Sa frappe sera rapide et dévastatrice. Son opposition, débordée et imprudente», avait lancé l’organisation de Seattle, dans une présentation théâtrale, en parlant de l’œil rouge présent dans le logo.

Quelques rappels :

- Le «S» du logo principal se veut un hommage aux Metropolitans de Seattle, la première formation américaine à avoir remporté la coupe Stanley en 1917.

- Le logo secondaire, une ancre de bateau, met en vedette l’un des principaux attraits de Seattle, la Space Needle, une tour futuriste construite lors de l’Exposition universelle de 1962.