Crédit : Photo d'archives, Martin Chevalier

LNH

Les Sénateurs pas inquiets de perdre Matt Murray

Publié | Mis à jour

Le gardien numéro 1 des Sénateurs d’Ottawa Matt Murray pourrait potentiellement changer d’adresse cette semaine, mais celui-ci préfère donner sa confiance à son équipe.

Le repêchage d’expansion qui officialisera l’arrivée du Kraken de Seattle au sein de la Ligue nationale de hockey (LNH) provoque des questionnements par rapport aux listes de joueurs protégés rendues publiques dimanche. Murray a parfaitement conscience des risques liés à la situation, mais il sait que son équipe agit dans son intérêt. 

«Matt comprend à 100 % la décision et il vit bien avec ça, a déclaré son agent, Robert Hooper, au site NHL.com. Pierre [Dorion] lui a expliqué qu’il ne voulait pas le perdre et, basé sur les informations qu’il a, il ne croit pas que ce sera le cas. Les Sénateurs ne pensent pas que c’est risqué de le laisser vulnérable.»

Des candidats nombreux 

Effectivement, la nouvelle organisation a plusieurs options très alléchantes qui s’offrent à elle devant le filet. Déjà, il y a Carey Price qui fait énormément tourner le moulin à rumeurs depuis samedi soir, quand le site The Athletic a révélé qu’il avait levé sa clause de non-mouvement pour être possiblement choisi par Seattle. Cette nouvelle a été confirmée quand le Canadien de Montréal a officialisé sa liste de protection, sur laquelle le vétéran est disponible.

D’autres gardiens qui ont déjà assumé un rôle de numéro 1 dans la LNH ou qui pourraient grandement profiter d’un changement de décor auraient davantage de raisons de se magasiner une résidence à Seattle. De ce lot, on peut notamment énumérer Jonathan Quick (Kings de Los Angeles) et Braden Holtby (Canucks de Vancouver). Les jeunes Kaapo Kahkonen (Wild du Minnesota) et Chris Driedger (Panthers de la Floride) pourraient aussi être d’excellents candidats.

Murray a été acquis avant le début de la dernière campagne par les Sénateurs en retour d’un choix de deuxième tour de l’encan 2020 et du jeune Jonathan Gruden. Depuis que le double gagnant de la coupe Stanley s’est installé dans la capitale nationale, il l’a grandement adoptée et veut grandir en son sein.

«Murray adore l’endroit où il vit à Ottawa et la ville dans son entier, a ajouté son représentant. Il a hâte que la saison commence et il est très concentré à connaître un bon début de campagne et à rester en santé. Il aime le jeune talent qui forme le noyau de l’équipe et il pense que cette dernière ne fera que s’améliorer dans les prochaines années.»

On connaîtra la composition de la formation du Kraken dès mercredi.