Canadiens de Montréal

6 défenseurs pour remplacer Shea Weber

Publié | Mis à jour

L’absence de Shea Weber la saison prochaine laisse un trou béant dans la brigade défensive des Canadiens de Montréal. Un trou que Marc Bergevin a intérêt à combler pour que son équipe retourne en séries.

Dans cette optique, le TVASports.ca s’est intéressé à six arrières qui pourraient être appelés à remplacer celui qu’on surnomme «l’homme montagne». 

• À lire aussi: Dale Weise écorche Joël Bouchard

• À lire aussi: Danault: le CH ne planifierait pas une autre offre

Seth Jones   

Tout indique que les Blue Jackets l’échangeront, sachant qu’il n’est pas intéressé à s’enraciner à Columbus. Il peut accéder à l’autonomie complète au terme de la saison prochaine.  

Jones est un athlète fantastique capable de jouer plus de 25 minutes par match. À seulement 26 ans, il pourrait devenir le quart-arrière du Tricolore pendant plusieurs années s’il acceptait de signer une prolongation de contrat à Montréal. 

Il serait un digne héritier de Weber, son ancien mentor avec les Predators de Nashville. Toutefois, le natif d’Arlington, au Texas, a-t-il vraiment envie de jouer au Canada? 

Tyson Barrie   

Barrie ne remplacerait pas tout à fait Weber, car son profil de joueur et celui du numéro 6 sont diamétralement opposés. 

Chose certaine, il donnerait un sérieux coup de main au CH en avantage numérique et améliorerait le jeu de transition de l’équipe à forces égales. 

Barrie a dominé les défenseurs du circuit Bettman avec 48 points en 2020-2021. Il deviendra joueur autonome sans compensation le 28 juillet. 

Dougie Hamilton   

Hamilton a vraiment amené son jeu à un autre niveau lors des deux dernières saisons. Et comment! On parle d’une récolte de 82 points en 102 matchs et d’une fiche cumulative de +50.

Malgré sa grande stature, il n’est pas aussi intimidant que Weber, mais son efficacité dans les trois zones est indéniable. 

Adam Larsson   

On tombe certes dans une autre classe de joueurs. Larsson n’est pas un nom sexy. 

Ce gros bonhomme de 6 pi 3 po et 208 peut toutefois offrir une bonne vingtaine de minutes au CH dans des situations importantes, en plus de tirer son épingle du jeu en infériorité numérique. 

Chez les défenseurs, Larsson a terminé au cinquième rang de la LNH au chapitre des mises en échec la saison dernière. Il aiderait la brigade musclée du Tricolore à conserver l’aura qu’elle avait lors des séries éliminatoires. 

Le Suédois deviendra libre comme l’air le 28 juillet. 

Mark Giordano   

Oui, Giordano est gaucher, ce qui n’est pas idéal si l’objectif est de remplacer Weber. Mais les options ne sont malheureusement pas très nombreuses, et Giordano amène beaucoup de qualités semblables à celles de l’imposant barbu. 

Le vétéran des Flames pratique un style de jeu très physique, lui évolue dans l’Ouest depuis le début de sa carrière. 

Il se fait vieux à 37 ans, mais il ne reste qu’une année à son contrat avec les Flames de Calgary, d’une valeur moyenne de 6,75 millions $. 

Rasmus Ristolainen    

Le Finlandais se retrouve constamment au cœur des rumeurs de transaction depuis plusieurs années déjà. 

Ses statistiques avancées atroces et son jeu défensif douteux ont fait peur aux équipes de la Ligue nationale de hockey par le passé.

Mais que serait-il en mesure de faire à l’extérieur de Buffalo, un environnement qui s’est avéré toxique pour plusieurs joueurs? 

La question mérite d’être posée. N’empêche, prudence est de mise.