LNH

Le Wild ébranle la planète hockey

Publié | Mis à jour

Le Wild du Minnesota a racheté les contrats de l’attaquant Zach Parisé et du défenseur Ryan Suter, mardi.

Le directeur général du club, Bill Guerin, en a fait l’annonce.

• À lire aussi: Prolongation de plusieurs années pour Ducharme

• À lire aussi: La prochaine destination de Marc-André Fleury?

Les deux hommes avaient chacun signé un contrat de 13 ans, d’une valeur de 98 millions $, le 4 juillet 2012. C’est donc dire qu’il leur restait quatre saisons à écouler à leurs ententes respectives.

Avec ce rachat, Parisé et Suter occuperont chacun 2,37 millions $ sur la masse salariale du Wild la saison prochaine. Ce montant s’élèvera à 6,37 millions $ la saison suivante, puis à 7,37 millions $ pour les deux subséquentes, avant de chuter à 0,833 million $ pour la campagne 2025-2026, et ce, jusqu’à celle de 2028-2029.

«Zach et Ryan ont fait partie intégrale des succès du Wild durant les neuf dernières années et nous en serons toujours reconnaissants, a mentionné Guerin par voie de communiqué. Plusieurs facteurs sont entrés en ligne de compte pour prendre cette décision difficile, mais c’est d’abord et avant tout la suite de la transformation de notre formation pour éventuellement atteindre notre objectif, qui est de gagner la coupe Stanley.»

Si Parisé a semblé accepté la nouvelle malgré tout, même s'il ne s'y en attendait pas du tout, Suter, lui, ne l'a pas pris du tout.

En fait, selon The Athletic, Suter a immédiatement raccroché après que Guerin lui eut annoncé la nouvelle. Le défenseur venait tout juste de raccrocher avec Parisé, qui lui avait annoncé que son contrat était racheté.

Du succès malgré tout  

Pendant leurs neuf saisons avec le Wild, Parisé et Suter ont tout de même mené leur équipe en séries éliminatoires à huit occasions. Toutefois, l’équipe qui joue à St. Paul a seulement franchi le premier tour à deux occasions.

Son plus récent échec est survenu en 2021, contre les Golden Knights de Vegas. Malgré un retard de 3 à 1 dans la série, le Wild a forcé la tenue d’un septième match, mais a finalement baissé pavillon.

Durant le passage des deux patineurs au Minnesota, l’équipe a maintenu une fiche de 354-237-74.

«Je tiens à remercier Zach et Ryan pour tout ce qu’ils ont fait pour notre organisation durant ces neuf dernières années, autant sur la glace qu’en dehors de celle-ci, a affirmé le propriétaire de l’équipe, Craig Leipold. Ils ont été des ambassadeurs hors pair et nous ont aidé à gagner beaucoup de matchs. Je leur souhaite uniquement le meilleur pour la suite.»

En 558 matchs en saison régulière avec le Wild, Parisé a amassé 400 points. Pour sa part, Suter en a accumulé 369 en 656 duels.

À Montréal?  

Les deux athlètes deviendront ainsi joueurs autonomes sans compensation cet été. Le Canadien de Montréal pourrait être entiché à l'idée d'offrir un contrat à court terme à Suter, qui a formé une paire dominante avec Shea Weber à l'époque, avec les Predators de Nashville.

En 2020-2021, le patineur de 36 ans a fourni sa pire production depuis sa première saison. Le défenseur s'est contenté de 19 points, dont trois buts, en 56 rencontres.

Parisé est également sur le déclin, lui qui a amassé seulement 18 points, dont sept buts, en 45 matchs cette année.

Le Wild a libéré de l'argent dans ses coffres pour accorder un contrat à son attaquant vedette, Kirill Kaprizov. Mais c'est aussi clairement un virage jeunesse qui s'amorce au Minnesota avec l'arrivée éventuelles des Marco Rossi et Matthew Boldy.