Crédit : AFP

MLB

Les Dodgers évitent l’affront

Publié | Mis à jour

Les Dodgers de Los Angeles ont été méconnaissables face aux Marlins cette semaine, mais ils se sont assurés de terminer du bon pied leur série de quatre rencontres avec une victoire de 6 à 1, jeudi à Miami.

Les hommes de Dave Roberts ont véritablement frappé un mur en Floride, étant vaincus trois fois de suite par la pire équipe dans l’Est de la Ligue nationale. Les Dodgers s’assurent ainsi de rentrer à la maison avec un gain, avant une série contre les puissants Astros de Houston.

La cinquième manche a souri aux visiteurs, qui ont inscrit cinq points. Chris Taylor avait ouvert le compteur des Dodgers à la manche précédente sur un simple payant et il en a ajouté, cette fois avec un double. Matt Beaty avec un simple, Will Smith sur un ballon-sacrifice et Zach McKinstry sur un optionnel ont participé à ce prolifique tour au bâton de la formation de la ville des anges.

En première manche, Jazz Chisholm fils avait sorti une balle des limites du terrain. Ce fut le seul point accordé par le lanceur Julio Urias, qui a pris seul la tête des artilleurs les plus victorieux cette saison en vertu de sa fiche de 11-3. En neuf manches, il a également passé neuf frappeurs dans la mitaine.

Sandy Alcantara (5-8) a ajouté la défaite des Marlins à sa fiche, lui qui a été envoyé aux douches lors de la cinquième manche.

Montas s’occupe des Astros

À Houston, les Astros ont été menottés au bâton par l’artilleur des Athletics d’Oakland Frankie Montas, qui a permis aux siens de l’emporter 2 à 1.

Le droitier a retiré 10 hommes sur des prises et a quitté après six manches et deux tiers, ayant accordé un point au joueur d’arrêt-court Chas McCormick. Montas (8-7) a tout de même offert cinq balles en lieu sûr aux Astros, mais a été en mesure de mettre fin rapidement à la menace chaque fois.

Matt Olson et Jed Lowrie ont produit les seuls points des A’s, en première manche.

De son côté, le Québécois Abraham Toro était employé au troisième coussin de l’équipe locale. Il a été blanchi en trois opportunités au marbre.

Dure journée pour les Yankees

À Seattle, les Yankees de New York avaient l’occasion de dépasser au classement les Blue Jays de Toronto, paralysés par la pluie, mais ils ont lamentablement échoué en étant blanchis 4 à 0 par les Mariners.

Logan Gilbert (3-2) a été dominant sur la butte. En sept manches, il n’a permis qu’un seul petit coup sûr en plus de passer huit frappeurs dans la mitaine. C’est assurément le départ le plus convaincant du lanceur de première année, qui a ajouté la victoire à sa fiche.

Les Mariners ont frappé chaque fois à coup de longues balles, gracieuseté de Kyle Seager, Dylan Moore (pour deux points) et Mitch Haniger.