Crédit : AFP

Canadiens de Montréal

Canadiens: l’équipe d’un pays ou presque

Publié | Mis à jour

À une autre époque, Claude Ruel a déjà dit d’un Atlantique à l’autre. L’ancien directeur du développement des joueurs du Canadien de 1975 à 1995 cherchait simplement à illustrer que le match serait présenté à la télévision canadienne d’un océan à l’autre. De l’Atlantique jusqu’au Pacifique.

En 2021, le Canadien s’est transformé en l’équipe d’un pays. Avec la première présence d’un club canadien en finale depuis les Canucks de Vancouver en 2011, le CH a la cote dans le cœur des citoyens de l’unifolié.

Selon un sondage Léger réalisé auprès de 1518 répondants canadiens entre le 2 et le 4 juillet, 80 % d’entre eux se rangent dans le camp du Tricolore dans cette finale contre le Lightning de Tampa Bay.

Les plus forts pourcentages se retrouvent dans trois régions du Canada. À la base, on aurait eu tendance à croire que la Belle Province était pour se retrouver au sommet. Mais ce n’est pas exactement le cas.

Le Québec partage le sommet avec les provinces de l’Atlantique et la Colombie-Britannique. Les trois ont terminé à 87 % pour le CH. Historiquement, les gens des Maritimes ont toujours eu à cœur le Canadien, tout comme les résidents de l’Ouest canadien.

Le CH a toujours attiré les foules à Vancouver. Mais les présences de Carey Price et de Shea Weber, deux joueurs originaires de la Colombie-Britannique, doivent aussi contribuer à ce haut pourcentage.

Moins fort au Manitoba

À Winnipeg, il y a aussi plusieurs fidèles du Canadien lors des rencontres contre les Jets.

L’élimination des Jets en quatre matchs face au Tricolore au deuxième tour et la saga de Mark Scheifele contre Jake Evans ont toutefois fait chuter la cote d’amour. C’est l’endroit au pays qui se range le moins derrière le Canadien, à 66 %. La Saskatchewan faisait également partie de ce même groupe, qu’on peut qualifier des Prairies.

Assez populaire aux États-Unis

Pour les matchs de la finale au Amalie Arena, les partisans du Lightning ont déjà scandé le classique chant de «USA, USA, USA». Les Américains ont toujours un esprit patriotique même si les meilleurs joueurs du club sont originaires du Canada avec Brayden Point, Steven Stamkos, Alex Killorn et Yanni Gourde, de la Russie avec Nikita Kucherov, Andrei Vasilevskiy et Mikhail Sergachev, de la Suède avec Victor Hedman et de la République tchèque avec Ondrej Palat.

Ryan McDonagh, Blake Coleman, Tyler Johnson, Patrick Maroon et Ross Colton sauvent la mise en portant les couleurs des États-Unis.

Dans un sondage effectué avec 1003 Américains, on apprend que 60 % souhaitent une victoire du Lightning contre le CH.

Sans surprise, le plus grand pourcentage se retrouve dans le sud des États-Unis, à 67 %. Dans le Nord-Est américain, territoire des Bruins de Boston, l’allégeance est très divisée à 51 % pour Tampa et à 49 % pour Montréal. Encore une fois, il y a toujours eu une bonne base de partisans dans un État comme le Vermont et le nord de l’État de New York.

________________________________________

► Méthodologie

Ce sondage web a été réalisé par Léger avec La Presse canadienne entre le 2 et le 4 juillet 2021. Il a été réalisé auprès de 1518 Canadiens et 1003 Américains de plus de 18 ans, sélectionnés à partir du panel représentatif LEO (Leger Opinion). Les données ont été analysées et pondérées en utilisant les variables de référence du recensement canadien de 2016. Les données américaines ont été analysées et pondérées en utilisant les variables de référence du recensement des États-Unis de 2010.