CYCLING-FRA-TDF2021-STAGE10

Crédit : AFP

Cyclisme

Tour de France: Houle s’offre un premier podium

Publié | Mis à jour

Hugo Houle est monté sur le podium du Tour de France pour la première fois de sa carrière, mardi, à l’occasion de la 10e étape de la Grande Boucle.

Parti en échappée très tôt dans la course en compagnie du Belge Tosh Van der Sande, le cycliste de la formation Astana-Premier Tech s’est pointé en tête de course pendant 152 kilomètres avant que le peloton ne finisse par le rattraper.

Pour ses efforts, Houle a reçu le prix du coureur le plus combatif, récompense remise chaque étape.

«Au Tour de France, on ne sait jamais ce qui peut arriver et on doit tenter sa chance, a raconté Houle, très heureux de sa journée de travail. Ce fut très agréable de rouler devant et de procurer de la visibilité à l’équipe. Notre échappée a exigé beaucoup d’énergie puisque nous étions seulement deux et les relais venaient rapidement. J’ai vu un coureur partir seul et j’ai décidé de le suivre, mais je pensais que nous aurions plus de compagnie.»

«C’est une première pour moi et c’est le fun de vivre le protocole du podium, de poursuivre Houle. C’est le fun que les efforts pour animer la course soient reconnus. Ça représente une belle reconnaissance. J’ai franchi un pas de plus au Tour de France et j’espère que le prochain sera de gagner une étape.»

Troisième victoire de Cavendish

Houle et Van der Sande se sont forgé une priorité de plus de cinq minutes à un moment donné, mais l’écart s’est rapidement rétréci. Le Québécois a fait quelques kilomètres en solitaire puisque le Belge a été rattrapé par le peloton un peu avant.

«Le peloton nous a laissé peu de temps parce que Deceuninck-Quick Step voulait que la course se termine au sprint afin de favoriser Mark Cavendish. L’écart a rapidement diminué dans la montée parce les adversaires voulaient le faire souffrir, mais il a encore gagné l’étape. Je n’avais pas d’illusions sur l’échappée, surtout que nous étions seulement deux. Nous avons été repris une trentaine de kilomètres avant le fil d’arrivée.»

Victorieux pour la troisième fois depuis le début de la Grande Boucle, Cavendish a ainsi signé la 33e victoire d’étape de sa carrière au Tour de France et il ne lui en manque plus qu’une pour rejoindre le légendaire Belge Eddy Merckx, qui détient le record avec 34 victoires de 1969 à 1975.

Rien comme vendredi

S’il a grandement apprécié rouler devant, Houle a davantage aimé sa prestation de vendredi quand il avait pris le 12e rang au sein d’une échappée fort relevée qui comprenait plusieurs grosses pointures.

«C’est une belle performance, aujourd’hui [mardi], mais je suis plus fier de la septième étape parce que j’ai flairé la bonne attaque et que j’avais une chance de victoire. Dans cette échappée qui comprenait notamment le détenteur du maillot jaune, j’ai eu plus de plaisir.»

Beaucoup d’énergie dépensée

Houle a dépensé beaucoup d’énergie et il prévoit rouler bien sagement au sein du peloton, mercredi.

«Je vais rester au chaud dans le peloton, a-t-il imagé. Le but est de refaire le plein d’énergie au sein d’un bon groupe et d’éviter les embûches. Ça va être une étape difficile avec la montée du Ventoux à deux occasions.»

Houle a conclu l’épreuve de 190,7 kilomètres au 123e rang à 4 min 38 s du vainqueur. Il pointe en 54e position au classement général.

Quant à Guillaume Boivin, d’Israël Start Up Nation, il a terminé au 69e échelon et se retrouve en 92e place au cumulatif.