Club de foot Montréal

Pas d'avantage contre NYCFC, selon Nancy

Publié | Mis à jour

Le CF Montréal a encore un match à jouer mercredi et pourra rentrer à la maison par la suite, puisqu’il aura une pause la semaine prochaine.

Si certains pourront aller s’entraîner au Centre Nutrilait, la situation des joueurs qui n’ont pas été vaccinés est plus nébuleuse.

Voyez le point de presse de Wilfried Nancy dans la vidéo, ci-dessus.    

• À lire aussi: Une victoire à saveur locale

«Le groupe n’est pas à 100 % vacciné et je ne dirai pas les noms. Vous allez le voir plus tard par vous-mêmes», a commencé l’entraîneur-chef Wilfried Nancy, lundi.

Celui-ci ne sait pas encore exactement ce qui sera possible ou pas dans le cas des joueurs qui n’ont pas été vaccinés.

«Je me concentre sur le match de mercredi pour voir ensuite comment ça va se passer avec les joueurs qui ne sont pas vaccinés. Je n’ai aucune idée pour l’instant de comment ça va fonctionner.»

Quant au match de mercredi, le pilote du Blue-blanc-noir a indiqué que ses joueurs n'ont aucun avantage réel d'être techniquement à domicile, même s'il s'agit d'un terrain en Floride, où ils sont habitués de jouer depuis le début du calendrier.

«On n'a aucun avantage sur eux. On ne je joue pas à la maison. C'est un terrain neutre, a commenté Nancy. C'est un bon match qu'on a en vue. C'est une bonne équipe.»

Absences 

L’équipe va devoir se débrouiller sans quelques morceaux importants, puisque Samuel Piette et Kamal Miller ont rejoint la sélection canadienne qui participera à la Gold Cup, tout comme Romell Quioto qui sera avec le Honduras. Sunisi Irabhim est quant à lui parti rejoindre la sélection du Nigéria.

Ces absences ne passeront pas inaperçues, mais Djordje Mihailovic estime que l’équipe a été gérée afin de minimiser les impacts de ces absences.

«Quand on regarde la façon dont les entraîneurs ont géré nos minutes, c’est très important. Une majorité de joueurs ont eu beaucoup de minutes.»

«Il nous manquera quelques joueurs-clés, mais je ne crois pas que ça va importer beaucoup parce qu’on peut compter sur des joueurs qui ont des minutes dans les jambes.»

Bon jeu défensif 

Pour en revenir à la victoire de 1 à 0 contre l’Inter Miami CF samedi soir, le CF Montréal a disputé un très bon match défensif et sa moyenne de but accordé se situe désormais à moins d’un par match avec 10 buts accordés en 11 parties.

Pour un, Mihailovic s’est mis en évidence avec une performance aboutie, même s’il s’est montré modeste.

«J’avais plus d’espace dans le match contre Miami, mais je ne pense pas que c’était mon meilleur match parce qu’il y a toujours des choses qu’on peut améliorer.»

«Collectivement, je crois que c’était notre meilleur match défensif parce qu’on ne leur a pas donné grand-chose et notre état d’esprit a été excellent, surtout dans notre façon de protéger la surface.»

Empathie 

Pendant que les choses se passent plutôt bien pour le CF Montréal, qui est au cœur de la course pour une place dans les séries dans l’Association de l’Est, les deux autres équipes canadiennes en arrachent.

Les Whitecaps de Vancouver (2-6-3) sont derniers dans l’Ouest et le Toronto FC (1-8-2) est lui aussi dernier dans l’Est avec la pire fiche de la MLS.

Toronto a d’ailleurs montré la porte à l’entraîneur-chef Chris Armas après un cinglant revers de 7 à 1 contre D.C. United ce week-end.

«Ce n’est jamais facile de voir un confrère se faire congédier ou avoir de la difficulté», a avancé Nancy.

«On avait préparé les joueurs pour ça, le groupe est fort mentalement, vit bien. Je crois que c’est ce qui fait qu’on arrive à surmonter les difficultés qu’on vit en ce moment en étant à l’extérieur.»