AUTO-PRIX-F1-AUT-PODIUM

Crédit : AFP

F1

F1: Verstappen de bout en bout en Autriche

Publié | Mis à jour

Pendant que Max Verstappen remportait aisément le Grand Prix de Formule 1 d’Autriche, Lando Norris a alimenté le spectacle à bord de sa McLaren en livrant une rude bataille à Mercedes et Red Bull, dimanche à Spielberg.

Deuxième sur la grille de départ, Norris a rapidement du sortir les coudes pour retenir Sergio Perez, qu’il a envoyé dans le gravier. S’il a écopé d’une pénalité de cinq secondes pour la manœuvre et perdu la bataille devant Lewis Hamilton et Valterri Bottas au cours du premier relais en piste, il est parvenu à rattraper Lewis Hamilton et le dépasser lors du dernier segment de la course pour terminer troisième et signer un troisième podium cette saison.

Bottas a ainsi été en mesure de résister aux charges tardives de son cadet pour monter sur la deuxième marche du podium.

Avec une troisième victoire consécutive et une cinquième en neuf courses cette saison, Verstappen a quant à lui accru son avance en tête du classement des pilotes de 14 points. Ses 182 points lui confèrent une avance de 32 points sur Hamilton.

«Pour être honnête, c'est incroyable, a dit Verstappen selon le site Motorsport. La voiture était sur des rails. C'est fou, je suis moi-même un peu surpris de la façon dont la journée s'est déroulée. Je ne m'attendais pas à cela. Tout le monde a fait un travail incroyable pour ce résultat.»

Pas facile pour Stroll

Derrière, le Québécois Lance Stroll a connu une journée beaucoup plus compliquée. Après avoir pris le départ de la neuvième place, il n’a jamais été en mesure de s’extirper d’un long train de voitures en milieu de peloton.

Ayant choisi de chausser les pneus les plus tendres pendant le deuxième segment des qualifications, il a dû s’arrêter tôt, et ses arrêts aux puits inopportuns l’ont placé derrière des voitures plus lentes qu’il a eu de la difficulté à dépasser. Il a conséquemment perdu quelques places dans la hiérarchie.

Étant par ailleurs doublé à la régulière par son coéquipier Sebastian Vettel, Stroll a finalement terminé l’épreuve en 13e position. Vettel n’a toutefois pas terminé l’épreuve en raison d’un accident avec Kimi Raikkonen lors du tout dernier tour.

«Ce n'était pas la course que nous espérions, a concédé Stroll dans un communiqué de son écurie Aston Martin. Je pense qu'il est clair, avec le recul, que le départ avec les gommes tendres n'était pas idéal, même si nous avons réussi à nous maintenir dans la lutte pour les points lors de la première phase de course.»

«Lorsque nous avons fait notre premier arrêt pour chausser un nouveau train de pneus durs, nous sommes sortis avec pas mal de trafic. Avec des voitures misant sur des stratégies et des pneus différents, cela nous a fait perdre du temps et nous n'avons pas profité du pic du pneu au début du deuxième relais, ce qui a eu un impact sur notre course.»

Le cirque de la F1 se déplacera maintenant en Angleterre pour le GP de Grande-Bretagne, qui sera le théâtre de la toute première course sprint de l’histoire de la discipline pour établir la grille de départ de la course principale.