Canadiens de Montréal

Combler un retard de 3-0: ça remonte loin... TRÈS loin!

Publié | Mis à jour

Pour la première fois de son histoire, le Centre Bell abritera l’imposante coupe Stanley dans son enceinte lundi soir.

Les joueurs (et les mythiques fantômes de la Sainte-Flanelle, certes) feront sans doute tout en leur pouvoir pour éviter que le trophée de Lord Stanley ne soit brandi par l’équipe adverse 28 ans après son dernier passage dans la métropole québécoise et, par le fait même, la dernière conquête qu’a immortalisée le Tricolore.     

Mais il faut remonter loin... très loin pour identifier la dernière fois qu’un des deux finalistes de ce tournoi a comblé un retard de la sorte. En fait, un seul club dans l'histoire de la LNH a surmonté un déficit de 3-0 pour ultimement enlever les honneurs : les Maple Leafs de 1942. 

Pendant, ce temps, le Lightning continue d’être largement favori et la précédente statistique y est pour beaucoup. Il ne s'agit d’ailleurs que de la troisième finale en 22 ans où une équipe a pris une avance de 3-0 en finale. 

Les Bolts et les Kings de Los Angeles (2012 et 2014) sont les seules formations à y arriver au cours de cette période, ces derniers ayant réalisé l'exploit en route vers des triomphes en six et cinq matchs, respectivement.

Kucherov dominant     

Le Lightning est le 13e champion en titre de la Coupe Stanley à se forger une telle avance en finale et premier depuis les Red Wings de 1998, qui étaient avant vendredi les derniers à avoir remporté les trois premiers matchs de l’ultime série face au CH, exploit qu’a accompli l’organisation du Michigan en 1952. 

L’Éclair est à une victoire de devenir la neuvième concession différente à défendre son titre en grande partie grâce à une attaque qui a enfilé 14 buts en trois matchs.

Vendredi, Nikita Kucherov (un but, deux points) a inscrit le 36e match de plus d’un point de sa carrière en séries éliminatoires – son neuvième du tournoi. 

L’ancien des Remparts de Québec et des Huskies de Rouyn-Noranda a accumulé 66 points au cours des deux dernières années en séries éliminatoires, ce qui le place à égalité avec Wayne Gretzky (25 buts et 66 points en 1985 et 1986) pour le cinquième plus important total en deux séries éliminatoires consécutives.

Crédit photo : AFP

Vasilevskiy a le numéro du CH... jusqu'ici     

Enfin, devant le filet, Andrei Vasilevskiy a accordé plus d'un but pour la première fois de la présente série, mais il a réussi à signer une 11e victoire consécutive contre les Montréalais, séquence qui remonte au 24 février 2018 (saison régulière et séries éliminatoires combinées). 

Le Russe est devenu le troisième portier de l'histoire de la LNH à remporter au moins 11 matchs consécutifs contre les Canadiens depuis Walter Turk Broda, des Leafs, le 23 janvier... 1941!

Parlant de fantômes, les partisans ont intérêt à les invoquer pour aider les favoris locaux à défier les pronostics! 

Comme Corey Perry l'a si bien dit, dimanche : «on ne veut pas voir le Lightning soulever la coupe».

Le match no 4 de la finale Canadiens-Lightning sera présenté à TVA Sports et sur TVA Sports direct à 20h lundi.