Crédit : AFP

MLS

Le calvaire du Toronto FC se poursuit

Publié | Mis à jour

Le D.C. United a servi une véritable correction au Toronto FC, samedi à Washington, avec une victoire par la marque de 7 à 1.

Le jeune Américain de 18 ans Kevin Paredes a lancé le bal avec à peine plus d’une minute jouée au duel en marquant pour la première fois de sa carrière dans la MLS.

La troupe de Hernan Losada a vu six joueurs différents trouver le fond de la cage de la formation torontoise. Trois de ces buts sont survenus dans les 10 dernières minutes de la rencontre, après que le défenseur Eriq Zavaleta eut été éjecté de la partie en raison de son deuxième carton jaune de la confrontation. 

Ola Kamara, Yamil Asad et Grinffin Yow ont profité de l’avantage pour accentuer l’écart, déjà insurmontable.

Nigel Robertha et Paul Arriola ont aussi compté pour l’équipe locale, alors que Ralph Priso-Mbongue a aidé la cause du D.C. en poussant le ballon dans le fond de son filet.

Chez les visiteurs, c’est Ayo Akinola, à la 39e minute, qui a permis à son équipe d’éviter un blanchissage.

Le Crew force l’égalité

À Columbus, le Crew a comblé un déficit de deux buts pour forcer l’égalité 2 à 2 face au Revolution de la Nouvelle-Angleterre.

Les visiteurs se sont rapidement inscrits au pointage grâce à Tajor Buchanan, qui a marqué un magnifique filet avec la tête sur une superbe passe de DeJuan Jones lors de la 13e minute. 

Gustavo Bou a ensuite doublé l’avance, mais le Crew a répliqué avant la mi-temps en vertu d’un tir précis décoché du haut de la zone de réparation de Gyasi Zardes.

Andrew Farrell a commis une bévue la 69e minute. Un tir du centre a heurté sa tête alors qu’il était dos au jeu pour rediriger le ballon dans sa propre cage. Cette erreur a permis au Crew de soutirer un verdict nul à ses adversaires.