Crédit : AFP

Golf

Un premier majeur pour Nelly Korda

Publié | Mis à jour

L’Américaine Nelly Korda a largué sa compatriote Lizette Salas lors de la dernière ronde du Championnat KPMG de la LPGA, dimanche à Johns Creek, dans l’État de la Géorgie, pour savourer sa première victoire lors d’un tournoi majeur.

Korda a été en contrôle pour la majeure partie de la journée, elle qui a calé deux aigles et deux oiselets lors des 14 premiers trous. Elle a commis un double boguey au 15e fanion, mais sans fâcheuses conséquences. Un cumulatif de 269 (-19) lui a permis de terminer la compétition avec quatre coups de priorité sur Salas.

Du même coup, elle s’empare du premier rang mondial. C’est d’ailleurs la première fois qu’une Américaine occupera cette position depuis 2014.

Cette dernière a été plutôt tranquille lors de la quatrième ronde, réussissant deux oiselets contre un boguey. Salas a complété son tournoi au deuxième échelon, six coups devant un duo de participantes à égalité au troisième rang.

De son côté, la Canadienne Brooke M. Henderson a joué la normale de 72 lors de sa dernière journée. Elle termine ainsi à égalité au 21e rang, à égalité avec trois autres golfeuses, à 16 frappes de la gagnante.

L’autre représentante de l’unifolié, Alena Sharp, a joué un coup de plus que sa compatriote durant le tournoi. Elle a ainsi complété la compétition à égalité en 25e position.

La prolongation sourit à English

Les Américains Kramer Hickok et Harris English ont eu recours à la prolongation au Championnat Travelers, dimanche à Cromwell, dans l’État du Connecticut, et c’est finalement le second qui a eu le dessus, lors du huitième trou supplémentaire.

Après 72 trous, les deux hommes affichaient un cumulatif identique de 267 (-13). Ils sont donc retournés au départ du 18e trou, mais les deux ont réussi la normale à leur première tentative. Les golfeurs ont de nouveau répété l’exercice, mais le résultat est demeuré le même. Ils ont donc été au 17e fanion pour essayer de déterminer un gagnant, mais sans succès. Les quatre essais suivants aussi n’ont pas su faire la différence. English a finalement mis fin au suspense en calant un oiselet au 18e fanion, lors du huitième trou additionnel.

L’Australien Marc Leishman s’est emparé du troisième rang. Même s’il a terminé sa ronde bien avant Hickok et English, l’athlète de 37 ans a longtemps cru à ses chances à la suite d’une dernière ronde de 64 (-6). Il a même partagé la tête du classement pendant quelques trous, grâce à un cumulatif de 268 (-12), avant que les deux autres réussissent un oiselet chacun à leur 72e trou de la compétition.

Les Canadiens David Hearn et Mackenzie Hughes ont conclu leur tournoi au fond du classement, avec des cumulatifs respectifs de 282 (+2) et 283 (+3).