MLS

Deux buts tardifs sauvent le NYCFC

Publié | Mis à jour

En retard par un but dans les dernières minutes du match, le New York City FC a inscrit deux buts pour se sauver avec un gain de 2 à 1 contre D.C. United, dimanche au Red Bull Arena.

Keaton Parks a d’abord égalé la marque en redirigeant de la tête un coup de pied de coin de son coéquipier Maximiliano Moralez.

Puis, tard dans les arrêts de jeu, Thiago Andrade a offert un magnifique effort individuel pour permettre aux siens d’amasser les trois points qui accompagnent une victoire. Le Brésilien a traversé le terrain, le ballon aux pieds, avant d’effectuer un beau geste technique pour déjouer le défenseur adverse et tirer le ballon dans le fond du filet.

Nigel Robertha avait rapidement donné les devants aux siens. Dès la neuvième minute de jeu, il a profité d’une magnifique mise en scène de Moses Nyeman pour déjouer le gardien de la formation new-yorkaise.

Cette défaite de la formation de la capitale nationale américaine la maintient à égalité avec le CF Montréal au classement de l’Association de l’Est, avec 13 points. La formation de la Belle Province a toutefois joué un match de moins.

Les Red Bulls et Atlanta se font un match nul

Au Mercedes-Benz Stadium, ni Atlanta United, ni les Red Bulls de New York n’ont été en mesure de secouer les cordages, résultant en un match nul de 0 à 0.

Le gardien de l’équipe locale, Brad Guzan, a repoussé l’ensemble des quatre ballons dirigés sur son filet pour signer le blanchissage. Celui des visiteurs, Carlos, a réussi l’exploit en bloquant trois tirs.

Avec ce point au classement, les Red Bulls ont aussi 13 points, comme le CF Montréal et le D.C. United. Tout comme les hommes de Wilfried Nancy, la formation new-yorkaise a disputé 10 rencontres. Pour sa part, Atlanta United accuse un point de retard sur ce trio.

Pepi propulse Dallas

À Frisco, le FC Dallas a profité d’un doublé de l’attaquant Ricardo Pepi pour vaincre le Revolution de la Nouvelle-Angleterre 2 à 1.

Pepi s’est signalé en début de match. Dès la 11e minute, il a accepté une remise de son coéquipier Jesus Ferreira pour secouer les cordages adverses.

L’Américain de 18 ans a profité d’une pause bénéfique à la mi-temps pour revenir sur le terrain avec des jambes fraiches. À la 54e minute, il s’est moqué de deux adversaires avant d’avoir raison du gardien adverse.

La réplique du Revolution est venue du pied de Gustavo Bou, à la 33e minute. Il s’agit seulement d’une deuxième défaite cette saison pour les meneurs de l’Association de l’Est.