Crédit : AFP

Golf

Hickok et Watson mènent la charge

Publié | Mis à jour

Les Américains Kramer Hickok et Bubba Watson amorceront la ronde finale du Championnat Travelers, dimanche à Cromwell, dans l’État du Connecticut, sur un pied d’égalité au sommet du classement.

Les deux hommes ont présenté un cumulatif de 200 (-10) au terme de leur troisième journée d’activités, samedi.

À égalité au premier rang après 18 trous, Hickok se retrouve dans la même position après 54 fanions. L’athlète de 29 ans se dirigeait vers une troisième ronde sans faute, lui qui avait calé quatre oiselets lors des 16 premiers trous, mais il a complété sa journée avec deux bogueys, pour remettre une carte de 68 (-2). Pour sa part, Watson a réussi cinq oiselets, mais commis trois bogueys.

Les deux hommes entameront leur dernière journée avec une mince priorité d’une frappe sur un trio de golfeurs.

C’est toutefois Dustin Johnson qui a réussi la ronde de la journée. En retranchant cinq coups à la normale de 70, l’Américain a fait un bond de 49 positions. Il partage ainsi le neuvième rang, à égalité avec sept adversaires, à trois coups de la tête.

Seulement deux des cinq Canadiens ont survécu à la coupure, vendredi. Mackenzie Hughes est le mieux classé d’entre eux, lui qui a joué un coup de plus que la normale. Il entamera ses derniers 18 trous à neuf coups des meneurs. Pour sa part, David Hearn est tout près du 79e et dernier rang parmi les golfeurs toujours en lice. Son cumulatif de 211 (+1) lui confère la 77e position, à égalité avec l’Américain William McGirt.

Salas et Korda seules au monde

Les golfeuses américaines Lizette Salas et Nelly Korda ont conclu la troisième ronde du Championnat KPMG de la LPGA, à Johns Creek, dans l’État de la Géorgie, à égalité au premier rang.

Les deux femmes affichent un cumulatif de 201 (-15). Pour y arriver, Salas a remis une troisième carte consécutive de 67 (-5), grâce à une performance de six oiselets, tous inscrits lors des huit premiers fanions, et un boguey, au 10e trou. Pour sa part, Korda a frappé l’objet blanc à 68 (-4) reprises, réussissant un parcours sans faute de quatre oiselets.

Elles entameront la dernière ronde avec une priorité de cinq coups sur un trio de participantes, leurs plus proches poursuivantes.

La Canadienne Alena Sharp n’a pas été en mesure de suivre le rythme d’enfer imposé par les comeneuses. Après deux rondes lors desquelles elle a respectivement retranché trois et quatre coups à la normale de 72, Sharp a dû se contenter d’un 75 (+3) pour son troisième 18 trous du tournoi. Elle partage le 13e rang, avec trois autres participantes, à 11 frappes de Salas et Korda.

L’autre représentante de l’unifolié en lice, Brooke M. Henderson, commencera sa ronde finale un coup derrière Sharp, après avoir remis une troisième carte de 69 (-3).