Club de foot Montréal

À VOIR | Clément Diop termine le match sur une jambe!

Publié | Mis à jour

Clément Diop ne l’a pas eu facile en fin de rencontre, mercredi soir. Au-delà de ses brillantes parades dans un contexte où le CF Montréal se défendait à court d’un homme, le gardien français a gagné le respect de tous en jouant malgré une blessure qui paraissait douloureuse.

Avec environ 10 minutes à compléter à ce match nul de 0 à 0 arraché au D.C. United, Diop a semblé se tordre la cheville au moment de dégager le ballon. Il s’est rapidement écroulé en retirant ses gants, avant d’être rejoint par les soigneurs du club.

À voir dans la vidéo, ci-dessus.

• À lire aussi: À court d'un homme, le CF Montréal se contente d'un nul

Sur une jambe, le portier de 27 ans s’est relevé pour compléter la rencontre, y allant même d’un drôle de sprint pour dégager un ballon avant de tomber à nouveau.

«Clément, ils nous a sauvé, il a fait deux ou trois beaux arrêts. À la fin, il ne voulait pas sortir. On n’avait plus de changement, donc forcément il fallait qu’un joueur prenne sa place, a raconté Rudy Camacho, qui a dû porter assistance à son coéquipier. Il ne voulait pas. Je lui ai dit de sortir parce qu’il ne pouvait même plus dégager le ballon.»

L’entraîneur Wilfried Nancy, lui, a vécu un grand moment en assistant à la fin du match des lignes de côté.

«Je ne vais pas vous mentir, j’ai eu des frissons. [...] Ce sont les faits qui parlent, pas les paroles. Ils ont tout donné. Clément a fait un gros match, il nous a gardés dans le match», a-t-il assuré.

Mason Toye le gardien?

Le retour de Diop pour les derniers moments de la partie n’était pas du tout assuré et pendant ce temps, c’est l’attaquant Mason Toye qui était prêt à revêtir le chandail de James Pantemis pour aller bloquer les frappes adverses.

«Lorsque Clément est tombé, plusieurs gars sur le banc, dont moi, se disaient que je pourrais être la meilleure option devant le but. Comme tout le monde, je veux aider l’équipe du mieux que je peux», a raconté l’Américain.

Toye n’a pourtant jamais gardé les buts au soccer. Il estime que ses 6 pi 3 po et son passé de joueur de basketball auraient pu lui être utiles dans l’éventualité où il aurait dû enfiler les gants.

«Clément est un guerrier et il mérite tellement de respect parce qu’il s’est battu jusqu’au bout. Il est blessé, en espérant qu’il s’en remette, mais ce n’était pas beau», a mentionné celui qui est entré en jeu en deuxième mi-temps.

Reste à voir comment Diop s’en tirera, mais le CF Montréal jouera déjà son prochain match samedi, face aux Nashville SC.