Canadiens de Montréal

Arbitrage: le CH ne se laisse pas distraire

Publié | Mis à jour

Au lendemain d’une autre performance discutable des arbitres Chris Lee et Dan O’Rourke, l’instructeur adjoint du Canadien de Montréal, Luke Richardson, et le défenseur Jeff Petry ont affirmé lundi que le travail des officiels ne changera pas la préparation de leur équipe.

Comme ce fut le cas vendredi, Lee et O’Rourke n’ont pas connu une grande soirée, fermant les yeux sur plusieurs infractions dans le revers en prolongation de 2 à 1 du Tricolore.

• À lire aussi: Arbitrage: ça chauffe à DMD

• À lire aussi: À VOIR: un autre but spectaculaire de Paul Byron!

Malgré tout, Richardson croit que ses joueurs réagissent bien par rapport aux controverses entourant les arbitres. «La tension est élevée et dense, mais nos joueurs gardent le contrôle. Des vétérans comme Shea Weber et Corey Perry font un bon travail du côté de la communication avec les officiels. C’est important qu’ils gardent leur concentration et leur énergie sur les choses qu’ils peuvent contrôler», a expliqué en vidéoconférence celui qui assume les fonctions de pilote durant l’absence de Dominique Ducharme.

Petry a pour sa part corroboré ses dires. «Tout ce qu’on contrôle, c’est notre habileté à jouer. Ça reste une question de jouer notre match et de ne pas gaspiller d’énergie sur ce genre de détails, sur lesquels nous n’avons pas d’influence.»

Le Canadien tentera de rebondir à l’occasion du cinquième match de la demi-finale de la coupe Stanley, actuellement égale 2 à 2, mardi à Las Vegas.

Point de presse de Brendan Gallagher -

Point de presse de Jeff Petry -