Séries de la LNH

Le plus grand défi du CH face aux Knights

Publié | Mis à jour

Si le Canadien de Montréal souhaite causer une autre surprise et éliminer les Golden Knights de Vegas au troisième tour, il devra tout faire pour réduire au silence les défenseurs de l’équipe de l’entraîneur-chef Peter DeBoer.

Depuis le début de la demi-finale de la Coupe Stanley, celui-ci n’a pas eu droit à la production espérée de la part de ses canons offensifs tels Max Pacioretty, Mark Stone et Jonathan Marchessault. 

• À lire aussi: La vérité derrière les yeux effrayants de Jeff Petry

• À lire aussi: «C'est du nivellement par le bas!»

Toutefois, les arrières des Knights ont donné davantage d’ennuis au gardien Carey Price et à ses coéquipiers, particulièrement à la suite de mises au jeu gagnées par Vegas dans la zone du Tricolore.

D’ailleurs, le classement des pointeurs chez les défenseurs de la Ligue nationale de hockey en séries ne ment pas. Quatre représentants des Chevaliers dorés devancent le plus menaçant du Canadien, à savoir Joel Edmundson, 19e avec cinq mentions d’aide. Ainsi, Alex Pietrangelo est quatrième avec 10 points en 15 parties, tandis que Shea Theodore le suit au cinquième rang avec huit points. Nick Holden en compte sept, ce qui lui vaut la septième place. Alec Martinez est 18e avec le même nombre de points qu’Edmundson, qu’il devance toutefois en vertu de ses trois buts.

À Montréal, les vétérans Jeff Petry (29e) et Shea Weber (34e) sont toujours en quête d’un premier filet en éliminatoires. En fait, à la ligne bleue, Erik Gustafsson est l’unique joueur du camp montréalais ayant enfilé l’aiguille jusqu’ici. Les huit arrières de l’équipe qui ont vu de l’action ont totalisé 16 points.

Du côté des Knights, Pietrangelo a réalisé un doublé dans une défaite de 3 à 2, mercredi, lors du deuxième choc de la série face au Canadien. Deux jours auparavant, Martinez, Holden et Theodore avaient tous marqué aux dépens de Price pour mener leur club vers un gain de 4 à 1.