DM RO vs Carabins-01

Crédit : Daniel Mallard/Agence QMI

Football universitaire RSEQ

La prochaine Coupe Vanier au PEPS: c’est confirmé

Publié | Mis à jour

U SPORTS a annoncé jeudi que la 56e Coupe Vanier se déroulera au PEPS de l’Université Laval à Québec le samedi 4 décembre.

Tel que l’avait indiqué «Le Journal de Québec» la semaine passée, la finale nationale du football universitaire canadien reviendra au Stade TELUS, où elle a eu lieu en 2018 et 2019. L’an passé, la pandémie de COVID-19 a contraint les organisateurs à annuler l’événement. Il s’agira de la septième Coupe Vanier de l’histoire disputée à cet endroit, match qui sera diffusé sur les ondes de TVA Sports.

«Nous sommes excités à la pensée que la première Coupe Vanier, au retour de la pandémie, sera accueillie par l’Université Laval, a affirmé dans un communiqué Lisette Johnson-Stapley, directrice en chef du sport U SPORTS. «Nous avions deux options : disputer la Coupe Vanier sur le site du champion de la Coupe Mitchell ou à Laval. Ce fut une décision facile, compte tenu de la feuille de route de l’Université Laval en matière d’organisation de championnats U SPORTS.»

«Les partisans de football de la Ville de Québec ont toujours répondu à l’appel et prêté leur soutien à la Coupe Vanier, indépendamment des équipes impliquées, a-t-elle ajouté. Nous savons qu’ils seront là le 4 déc. pour créer un merveilleux environnement pour nos étudiants-athlètes.»

L’Université Laval à la rescousse  

Effectivement, «Le Journal» avait précisé qu’initialement, l’Université Laval était peu enjouée à organiser la finale. Toutefois, elle a changé d’avis pour aider U SPORTS, qui prévoyait au départ tenir le tout ailleurs au pays. Si le match avait été octroyé à une autre ville, certaines activités parallèles, notamment le banquet des étoiles, n’auraient possiblement pu avoir lieu, faute de temps suffisant pour préparer le tout.

Aussi, la date du match de cette année a été reportée d’une semaine «dans l’optique d’assurer la plus grande sécurité possible pour le retour au jeu de la saison régulière et des éliminatoires d’un bout à l’autre du pays malgré les nombreuses répercussions de la COVID-19», a-t-on mentionné.

«Nous avions à cœur que l’Université Laval joue un rôle de premier plan dans la relance du sport universitaire et surtout, de pouvoir offrir aux amateurs de Québec un événement de grande envergure qu’ils méritent après tout ce que nous avons vécu dans la dernière année, a émis la directrice du Service des activités sportives de l’Université Laval et coprésidente du comité organisateur de la 56e Coupe Vanier Julie Dionne. Nous sommes très heureux de la confiance qu’U SPORTS nous témoigne une fois de plus et nous mettrons, comme c’est notre habitude, tout en œuvre pour faire de la Coupe Vanier un succès.»

Étudiant-athlète du Rouge et Or football de 1997 à 1999, le coprésident du comité organisateur Richard Bélanger compte s’inspirer de son expérience personnelle pour mener à bien ce projet rassembleur.

«En tant qu’ancien du programme de football ayant vécu la première conquête de la Coupe Vanier du Rouge et Or, je suis très bien placé pour comprendre comment cet événement va marquer la vie des joueurs qui y participeront cette année, d’autant plus qu’il s’agit d’une édition toute spéciale qui représente le retour au jeu de nos étudiants-athlètes à la suite de la pandémie. L’association des anciens du Rouge et Or que je représente tient à s’impliquer dans la tenue et la réussite de ce grand événement, tant pour notre région, notre sport que pour les joueurs actuels et futurs.»

La Coupe Vanier est disputée entre les gagnants des demi-finales nationales des Coupes Uteck et Mitchell, impliquant les quatre champions des conférences U SPORTS. Les champions de l’Ontario accueilleront ceux de l’Atlantique (SUA) pour l’obtention de la Coupe Mitchell le 27 novembre. Le même jour, l’équipe représentant le Réseau du sport étudiant du Québec recevra les champions de l’Ouest pour la Coupe Uteck.