Crédit : AFP

Séries de la LNH

Séries de la LNH: sept Québécois en grande forme

Publié | Mis à jour

Plusieurs joueurs profitent des présentes séries éliminatoires de la Ligue nationale de hockey pour se mettre en valeur. C’est notamment le cas pour ces sept Québécois:

Jean-Gabriel Pageau

Originaire de Gatineau, l’attaquant Jean-Gabriel Pageau est une pièce très importante dans les succès des Islanders de New York. Non seulement il a inscrit 13 points en autant de matchs depuis le début des éliminatoires (avant la partie de mardi soir), mais le Québécois affiche également un différentiel de +11. Pageau trouve aussi son utilité au cercle des mises au jeu, au grand plaisir de son entraîneur Barry Trotz.

Marc-André Fleury

Les partisans du Canadien de Montréal réalisent mieux, ces jours-ci, à quel point le gardien Marc-André Fleury a connu une saison hors du commun avec les Golden Knights de Vegas. Et ses exploits se poursuivent pendant les séries, lui qui présente une fiche de 9-4, une moyenne de buts alloués de 1,84 et un taux d’efficacité de ,927.

Alex Killorn

Ayant grandi à Beaconsfield, dans l’ouest de l’île de Montréal, l’attaquant du Lightning de Tampa Bay Alex Killorn a engrangé 13 points, dont six buts, en 12 rencontres éliminatoires (avant le match de mardi soir). Seul Nikita Kucherov a récolté plus de points que lui avec la formation de Tampa Bay.

Phillip Danault

Le joueur du Canadien Phillip Danault n’est pas celui qui noircit le plus la feuille de pointage, mais il sait empêcher l’adversaire de le faire. L’athlète de Victoriaville fait de l’excellent travail pour contrer les meilleurs trios. Sur le plan des statistiques, il a été limité à deux mentions d’aide en 12 matchs. Il est par ailleurs l’attaquant le plus utilisé par le Tricolore depuis le début des séries avec une moyenne de près de 19 minutes par match.

Jonathan Marchessault

Employé sur un trio complété par William Karlsson et Reilly Smith avec les Golden Knights, Jonathan Marchessault vaut son pesant d’or. Il a notamment touché la cible six fois depuis le début des éliminatoires. Marchessault est ainsi le meilleur buteur de son équipe durant ces séries, devant Mark Stone, avec cinq filets. Le Québécois affiche également un différentiel de +7.

Anthony Beauvillier

L’attaquant Anthony Beauvillier en est un autre qui se cache derrière les succès des Islanders. Avec 11 points en 13 matchs, il en surprend plusieurs. Durant la saison régulière, Beauvillier avait inscrit 15 buts et un total de 28 points en 43 parties.

Nicolas Roy

Malgré une utilisation moyenne limitée à 13 minutes et 40 secondes par partie, l’attaquant Nicolas Roy rend de fiers services aux Golden Knights durant les éliminatoires. Il sait déranger ses adversaires, lui qui totalise 42 mises en échec et huit tirs bloqués. Roy a également récolté six points, dont deux buts, en 14 rencontres.