Félix Séguin

Le 21 juin 2017, la maison a gagné

Le 21 juin 2017, la maison a gagné

Félix Séguin, TVA Sports

Publié 15 juin
Mis à jour 15 juin

Il est fascinant d’observer la rapidité avec laquelle les Golden Knights de Vegas ont bâti cette équipe qui aspire à la Coupe Stanley année après année.

Dois-je vous rappeler que l’équipe en est à sa quatrième année d’existence seulement ?

D’abord, il y a eu le repêchage d’expansion. Il faut rappeler et préciser que les règles établies par la Ligue nationale ont permis aux Golden Knights de sélectionner plusieurs joueurs de qualité.

Ainsi, ils ont pu choisir notamment Marc-André Fleury, William Carrier, Tomas Nosek, Jonathan Marchessault, Brayden McNabb et William Karlsson. Ces joueurs sont toujours avec l’équipe. Fleury, Marchessault et Karlsson sont présentement au cœur des succès de la formation de Las Vegas.

Les Golden Knights ont aussi été rusés lors du repêchage d’expansion. Certaines équipes de la LNH craignaient de perdre des joueurs qu’ils jugeaient importants. À l’époque, le directeur général, George McPhee, a conclu des ententes afin de ne pas sélectionner certains joueurs disponibles au repêchage d’expansion. Mais en retour, il a conclu des transactions pour obtenir d’autres joueurs.

Voici ce qui s’est passé.

Les Ducks d’Anaheim ne voulaient pas perdre Josh Manson. Les Golden Knights ont choisi Clayton Stoner, mais ont obtenu le défenseur Shea Theodore dans une transaction.

Le Wild du Minnesota s’est entendu pour que les Golden Knights optent pour Erik Haula, mais, en retour, l’équipe a dû se départir d’Alex Tuch.

Et les Panthers de la Floride se sont entendus pour que les Golden Knights sélectionnent Jonathan Marchessault. Mais pour le faire, ils ont dû échanger Reilly Smith.

Incroyable pareil ! Shea Theodore, Alex Tuch et Reilly Smith pour presque rien. Trois cadeaux du ciel.

Des transactions qui rapportent  

Depuis le repêchage d’expansion, les Golden Knights ont aussi été actifs sur le marché des transactions.

Les plus importantes ont été celles qui ont permis d’acquérir Max Pacioretty (Montréal), Mark Stone (Ottawa) et Alec Martinez (Los Angeles).

Il ne faut pas passer sous silence les acquisitions de Robin Lehner (Chicago), Chandler Stephenson (Washington), Mattias Janmark (Chicago), Nicolas Roy (Caroline) et Ryan Reaves (Pittsburgh).

Et finalement, comme si ce n’était pas assez, les Golden Knights ont mis la main sur l’un des meilleurs défenseurs de la ligue via le marché des joueurs autonomes.

Avant le début de la présente saison, Vegas a acquis Alex Pietrangelo en lui accordant un contrat de 7 ans évalué à 61,6 millions de dollars.

Les Golden Knights repoussent les limites du possible pour une équipe d’expansion. Pas seulement dans la LNH, mais aussi pour toutes les équipes professionnelles dans le monde du sport.

Ils ont été innovateurs et agressifs dans leur façon de faire. Ils ne leur manquent que la Coupe Stanley.