Crédit : AFP

MLS

La fin pour Jozy Altidore à Toronto?

Publié | Mis à jour

L’association entre l’attaquant Jozy Altidore et le Toronto FC semble tirer à sa fin.

Lundi, lors d’un point de presse, le directeur général Ali Curtis a déclaré que le vétéran ne s’entraînait plus avec ses coéquipiers, sans toutefois indiquer s’il s’agissait de la décision du joueur ou de l’organisation.

• À lire aussi: Romuald Peiser arrive avec enthousiasme

• À lire aussi: Les étoiles de la MLS contre celles de la Liga MX

«Pour être honnête, toutes les options sont sur la table», a affirmé le DG en ajoutant que «c’est compliqué».

Selon le réseau ESPN, Altidore et l’entraîneur-chef Chris Armas seraient en froid, et ce, depuis l’affrontement contre l’Orlando City SC du 22 mai dernier. Dans ce revers de 1 à 0 du TFC, le pilote avait retiré l’athlète de 31 ans du match à la 70e minute, ce qui n’aurait pas fait son bonheur. Une confrontation entre le sportif et l’entraîneur aurait eu lieu après la partie.

Pas la première controverse

L’Américain est l’une des figures de proue du club de la Ville Reine, lui qui y dispute présentement sa septième saison. Il est d’ailleurs l’un des joueurs désignés du club et doit toucher environ 3,6 millions $ en 2021. Il avait d’ailleurs paraphé une prolongation de contrat de trois ans en février 2019.

Altidore n’en est pas à sa première controverse depuis qu’il porte l’uniforme du TFC. En janvier 2020, il avait publiquement critiqué l’organisation dans sa gestion de la blessure de son coéquipier Michael Bradley. Il s’en était également pris au président Bill Manning pour une autre affaire en avril 2019.

«Il s’agit d’un joueur qui est ici depuis sept saisons. [...] Il y a plusieurs éléments... beaucoup de choses», a dit Curtis.

«Nous essayons de travailler sur différents détails pour trouver un moyen d’aller de l’avant, de passer par-dessus le moment dans lequel nous sommes, et ce, de façon permanente», a-t-il ajouté, sans donner davantage de détails.

Plus tôt que tard

Même s’il s’est fait avare d’explications, Curtis n’a pas hésité à dire qu’il voulait que la situation se règle rapidement.

«Plus tôt est toujours mieux que plus tard, en particulier dans un sport où les matchs continuent d’arriver, a-t-il clamé. Nous faisons de notre mieux. Nous essayons d’être respectueux envers tous les parties et nous essayons de garder cela à l’intérieur de notre vestiaire.»

De son coté, Armas n’a pas souhaité commenter la situation.

«À ce stade, je veux la meilleure situation et issue possible pour Jozy, pour sa famille et pour le club», a quant en lui indiqué Bradley, le capitaine de la formation torontoise.

Altidore occupe le deuxième rang de l’histoire du TFC au chapitre des buts inscrits avec 75. Cette saison, il a pris part à quatre matchs, dont deux comme titulaire. Il a aussi touché la cible une fois.