Félix Séguin

Corey Perry au troisième rang de l'histoire

Corey Perry au troisième rang de l'histoire

Félix Séguin, TVA Sports

Publié 13 juin
Mis à jour 13 juin

Corey Perry n’est peut-être plus le marqueur de 50 buts qu’il a déjà été, mais cela ne l’empêche pas de marquer encore des buts importants à l’âge de 36 ans.

Depuis le début des séries, Perry a inscrit trois buts en 11 matchs, mais ce sont trois buts qui s’avèrent très importants pour les Canadiens de Montréal. 

Il a inscrit le premier filet dans le match no 6 contre les Maple Leafs alors que le Tricolore faisait face à l’élimination.

Puis, dans le match no 7 contre ces mêmes Maple Leafs, Perry a marqué le but gagnant dans cette rencontre ultime.

Et enfin, il a été le premier à s’inscrire à la marque dans le troisième match face aux Jets de Winnipeg.

BUT PERRY 1-0 -

Les performances de Perry, depuis le début des présentes séries, m’ont poussé à faire une recherche sur l’importance de ses buts en séries éliminatoires depuis le début de sa carrière.

La recherche, que j’ai faite en collaboration avec notre statisticien Guillaume Villemaire, est révélatrice.

Dans sa carrière, en séries, Perry a marqué 44 buts.

Cinq d'entre eux sont des buts en prolongation, soit 11,3% de sa production.

Dix d'entre eux sont des buts gagnants, soit 22,7% de ses buts.

Vingt-cinq d'entre eux ont donné les devants à son équipe, ce qui représente 56,8% des buts qu’il a marqués en séries.

Quand même incroyable !

Sachez que les cinq buts de Perry en prolongation le placent au troisième rang de l’histoire de la LNH derrière Joe Sakic (8) et Maurice Richard (6).

Buts en prolongation en séries 

1-Joe Sakic : 8

2-Maurice Richard : 6

3-Corey Perry : 5

 -Patrick Kane: 5

 -Glen Anderson: 5

Le 10 avril dernier, j’ai réalisé une entrevue avec Corey Perry. Dans cet entretien, Perry se confie sur l’état d’esprit qui l’habite lorsque l’enjeu devient important.

Des joueurs comme lui, il n’y en a pas beaucoup.