Crédit : AFP

Hockey

Un triomphe qui vient à point pour Gerard Gallant

Publié | Mis à jour

À la suite d'un triomphe du Canada au Championnat du monde de hockey que certains ont comparé au «Miracle sur glace», l’entraîneur-chef Gerard Gallant se tourne vers la Ligue nationale de hockey (LNH), où il espère trouver un nouveau boulot.

Après trois parties – contre la Lettonie, l’Allemagne et les États-Unis – qui se sont toutes soldées par des défaites en début de tournoi, les représentants de l’unifolié n’avaient pratiquement plus aucune marge de manœuvre s’ils souhaitaient poursuivre leur route.

La suite est presque digne d’un film: six victoires en sept matchs et une médaille d’or.

«C'était tout simplement génial pour moi personnellement de retourner derrière le banc et de pouvoir gagner une médaille d'or avec Équipe Canada, c'est encore plus spécial, a dit Gallant dans une entrevue avec le site The Athletic publiée lundi. Juste beaucoup de plaisir.»

De bonnes cartes en main

Et maintenant, Gallant possède des arguments très forts à présenter lorsqu’il rencontrera des équipes pour un nouvel emploi. Quatre équipes sont actuellement à la recherche d’un nouvel homme de confiance: les Coyotes de l’Arizona, les Blue Jackets de Columbus, les Rangers de New York et le Kraken de Seattle.

Outre sa médaille récemment acquise, Gallant possède également neuf saisons d’expérience aux rênes d’une équipe de la LNH. Il a maintenu un dossier de 270-216-4-51 avec les Jackets, les Panthers de la Floride et les Golden Knights de Vegas.

S’il a déjà rencontré quelques équipes, son passage à Las Vegas pourrait attirer l’attention du directeur général du Kraken, Ron Francis. En effet, il avait mené l’équipe d’expansion à une finale de la coupe Stanley en ralliant un groupe de joueurs venus de tous les horizons vers un seul et même objectif.

«Évidemment, cela fait 16 mois [depuis le congédiement à Las Vegas], a-t-il dit. J'attends la prochaine occasion et j'espère qu'elle se présentera bientôt. Je ne sais pas ce que ça va être. J'ai des conversations avec certaines équipes et j'espère que quelque chose se passera.»