Crédit : AFP

Tennis

Roland-Garros: Novak Djokovic bousculé

Publié | Mis à jour

Novak Djokovic s'est qualifié lundi pour les quarts de finale de Roland-Garros, mais le N.1 mondial a été bousculé par le jeune espoir italien Lorenzo Musetti (76e) qui a remporté les deux premiers sets avant d'abandonner dans le cinquième alors qu'il était mené 6-7 (7), 6-7 (2), 6-1, 6-0, 4-0.

Au prochain tour, le Serbe, finaliste 2020 qui vise un 19e titre du Grand Chelem pour se rapprocher du record de Roger Federer et Rafael Nadal (20), affrontera Matteo Berrettini (9e).

Ce dernier a bénéficié du forfait en 8es de Roger Federer qui avait annoncé dimanche son retrait du tournoi pour se préserver physiquement en vue de la saison sur gazon et de son principal objectif, Wimbledon (28 juin - 11 juillet).

Le vainqueur du match Djokovic-Berrettini mercredi devrait affronter Nadal en demi-finales. L'Espagnol est opposé lundi en 8es à Jannik Sinner (19e), avant un quart contre Diego Schwartzman (10e) qui a éliminé lundi Jan-Lennard Struff (42e) 7-6 (9), 6-4, 7-5.

Sofia Kenin, finaliste sortante, éliminée en 8es

Sofia Kenin, N.5 mondiale et finaliste sortante, a été éliminée lundi en 8es de finale de Roland-Garros par Maria Sakkari (18e), 6-1, 6-3.

La Grecque, qui a disposé de l'Américaine en à peine plus d'une heure (68 minutes), atteint ainsi ses premiers quarts de finale en Grand Chelem.

Elle y affrontera Marta Kostyuk (81e) ou Iga Swiatek (9e), tenante du titre à Paris et dernière rescapée du top 10.

«Je suis sans voix. J'adore Paris. Je passe un bon moment et je ne veux pas partir de sitôt, a déclaré Sakkari, qui avait atteint les huitièmes de finale aux Internationaux d'Australie et aux Internationaux des États-Unis l'année dernière. Je m'amuse vraiment, c'est le plus important. Je ne me torture pas quand je suis sur le court.» 

A l'inverse Kenin, lauréate à Melbourne en 2020, a clairement semblé souffrir lundi sur le court parisien, commettant 9 double fautes et 32 fautes directes. Elle s'arrête donc dès les 8es de finale.

Après les forfaits ou abandons des trois premières mondiales (Ashleigh Barty, Simona Halep, Naomi Osaka), et l'élimination vendredi d'Aryna Sabalenka (4e), Kenin était la dernière représentante du top 5 encore présente dans le tableau.

Coco Gauff en quarts pour la première fois

Coco Gauff, 25e mondiale et valeur montante du tennis américain à 17 ans, s'est qualifiée lundi à Roland-Garros pour son premier quart de finale de Grand Chelem après avoir expédié la Tunisienne Ons Jabeur (26e) 6-3, 6-1 en 53 minutes.

«Je suis super heureuse, j'ai très bien joué !», s'est exclamée Gauff.

Au prochain tour, elle affrontera la Tchèque Barbora Krejcikova (33e) qui jouera elle aussi, à 25 ans, son premier quart de Grand Chelem.

En accédant aux 8es de finale sur la terre battue parisienne, Gauff avait égalé samedi sa meilleure performance en Grand Chelem, déjà réalisée à deux reprises (Wimbledon 2019, Open d'Australie 2020).

L'Américaine, qui avait remporté le tournoi junior de Roland-Garros en 2018, a ajouté en mai à Parme, une semaine avant le début des Internationaux de France, un deuxième trophée à son palmarès après celui de Linz 2019. La semaine précédente, elle s'était hissée en demi-finale à Rome.

«Parme m'a donné beaucoup de confiance. Ça m'a appris à maîtriser la pression sur les points importants», a-t-elle commenté lundi.

L'an dernier, elle avait perdu au 2e tour à Roland-Garros. Elle avait atteint les 8es en Australie, mais avait été éliminée dès le premier tour des Internationaux des États-Unis..