Crédit : AFP

Basketball

Le Kawhi Leonard des séries

Publié | Mis à jour

Le joueur de basketball des Clippers de Los Angeles Kawhi Leonard a souvent eu la chance d’exposer son talent aux partisans des Raptors de Toronto, particulièrement en séries éliminatoires, lorsqu’il faisait partie de la seule organisation canadienne de la NBA. À leur tour, les partisans de l’équipe de la ville des anges ont pu admirer les prouesses de l’athlète de 29 ans, vendredi.

Face au danger d’être éliminé du portrait des éliminatoires par les Mavericks de Dallas, Leonard a inscrit 45 points dans une victoire de 104 à 97 des siens. Il s’agissait d’un sommet personnel en séries éliminatoires pour l’ancien des Raptors.

• À lire aussi: LeBron James ne s’en fait pas trop

• À lire aussi: LeBron James éliminé par les Suns

«C’est un match de basketball comme un autre, de dire Leonard avec la même humilité qu’il affiche depuis le début de la saison, dont les propos ont été repris par NBA.com. Si on ne veut pas retourner à la maison, on doit porter attention aux détails, avoir espoir et tirer le ballon avec confiance. Si tu fais tout ça, tu peux vivre avec le résultat.»

«Les bons joueurs performent dans les grands moments, a mentionné l’entraîneur-chef Tyronn Lue. Ça ne fait que démontrer qui est Kawhi Leonard.»

Si les Clippers veulent éviter l’affront d’être éliminés dès le premier tour, ils devront contenir la vedette des Mavericks Luka Doncic. Ce dernier connait des séries phénoménales, lui qui a maintenu des moyennes de 34 points, 9,7 passes décisives et huit rebonds par match.

Affecté à la couverture de Doncic lors du sixième match, Leonard a réussi cette mission. Il devra l’accomplir de nouveau, dimanche au Staples Center, lors du septième match.

«Il nous a détruit, a expliqué Doncic au sujet de Leonard, au terme du sixième match. Il a eu tout un match. C’est ce qu’il fait.»

«Il a été un grand facteur défensivement durant toute la série, a ajouté l’entraîneur-chef de la formation texane, Rick Carlisle. Le fait qu’il ait eu l’énergie pour convertir ses tirs en attaque en fin de match, dont la majorité étaient très difficiles, est spectaculaire.»

Pour une deuxième saison consécutive, les Clippers tenteront de venir à bout des Mavericks dès le premier tour éliminatoire.