SPO-BASEBALL-CANADA-REACTIONS

Crédit : PHOTO COURTOISIE/NOAH GOLDBERG

Baseball

Baseball: le Canada n’ira pas aux Jeux olympiques

Publié | Mis à jour

L’équipe canadienne de baseball a vu ses espoirs de participer aux Jeux olympiques de Tokyo s’envoler, samedi après-midi en Floride, à la suite d’une défaite de 6 à 5 contre la République dominicaine.

«C’est sûr qu’il y a une déception, c’est notre rêve olympique qui est parti, a témoigné le Québécois Jonathan Malo, lorsque joint au téléphone après ce revers crève-coeur. On y croyait et ça s’est joué sur des petites choses. Il faut quand même être très fiers de s’être battus.»

• À lire aussi: La Dose de plus : les stades mythiques

• À lire aussi: L’incroyable début de saison de Jacob DeGrom

Le Canada n’a effectivement pas à rougir de sa performance à ce tournoi de qualification des Amériques, ayant accédé à la «super ronde» après avoir remporté deux matchs, contre la Colombie et contre Cuba, dans la phase des groupes.

Si une défaite de 5 à 0 face au Venezuela au tour préliminaire mettait déjà le Canada dans une position précaire, les revers contre les États-Unis et contre la République dominicaine, vendredi et samedi, ont finalement causé leur élimination.

«On savait qu’il allait être difficile d’obtenir le seul laissez-passer pour Tokyo à ce tournoi, mais le but était de passer au prochain tournoi qualificatif [NDLR: en terminant en deuxième ou en troisième position], a pour sa part indiqué Josué Peley, autre joueur québécois au sein de la formation. Il y a une déception, mais les entraîneurs nous ont dit qu’ils étaient fiers de nous.»

«C’est une expérience que je vais me rappeler pour le reste de ma vie, a également confié Peley, à propos de cette aventure en Floride ayant débuté avec quelques parties préparatoires contre les Américains. C’est le fait d’avoir joué avec et contre des joueurs appartenant au baseball majeur, mais c’est aussi d’avoir pu partager ça avec mon ami Jo.»

Deux circuits pour Pinero

À propos de la partie de samedi, la formation canadienne avait pourtant pris les devants 3 à 0 au terme de la première manche contre les Dominicains.

Le lanceur Andrew Albers, qui avait été parfait en sept manches dans le match contre la Colombie plus tôt dans le tournoi, a toutefois permis trois points en quatre manches de travail. Le releveur Scott Mathieson est celui qui a été crédité de la défaite.

Le Canada avait effectivement repris les devants par un point, en début de huitième manche, mais la République dominicaine a répliqué avec deux points lors de leur tour au bâton. Le releveur Jairo Asencio a ensuite fermé les livres en neuvième manche.

Dans la défaite, il faut souligner le grand match de l’Ontarien Daniel Pinero, qui a réussi trois coups sûrs, dont deux circuits. Il a ainsi produit quatre des cinq points du Canada.