FBL-EUR-NATIONS-CZE-SVK

Crédit : AFP

Euro 2020

Euro: les Tchèques ambitieux

Publié | Mis à jour

La République tchèque entend « aller loin » à l'Euro mais elle devra surmonter l'absence de son expérimenté défenseur Ondrej Kudela, suspendu pour « comportement raciste » après un match à Glasgow, où l'équipe débute son Euro le 14 juin contre l'Ecosse.

Le défenseur du Slavia Prague, 34 ans, aurait proféré des insultes racistes envers Glen Kamara, milieu de terrain des Rangers, pendant un match de Ligue Europa en mars. L'UEFA lui a infligé une suspension de 10 matches en club et en sélection.

« Je suis désolé de manquer l'Euro » a réagi, après le rejet de son recours en appel annoncé le 26 mai, celui qui a été désigné meilleur défenseur du championnat tchèque l'an dernier.

Les témoignages de sympathie ont afflué pour le joueur de la part de footballeurs, de supporters et même du cabinet du président tchèque, qui a tenté de plaider la clémence auprès de l'UEFA, jugeant la sanction trop sévère.

Le sélectionneur Jaroslav Silhavy lui a même laissé une place sur sa liste jusqu'à la dernière minute, avant de se résoudre à son absence.

Après l'affaire Kudela, les Tchèques ont également dû faire face au déménagement forcé de leur camp de base pour l'Euro. Ils avaient prévu de poser leurs valises en Ecosse, mais le pays-hôte a insisté pour faire respecter des règles sanitaires très strictes par rapport à la pandémie de Covid-19, ce qui les a obligés à s'installer ailleurs.

Schick en star

La « Narodak », surnom de la sélection, lancera son tournoi le 14 juin contre l'Ecosse à Hampden Park avant d'y retrouver quatre jours plus tard la Croatie, contre laquelle elle avait fait match nul 2-2 en phase de groupes à l'Euro-2016 avant son élimination.

D'autres retrouvailles sont programmées, cette fois contre l'Angleterre, le 22 juin à Wembley en clôture du premier tour. Durant la phase qualificative à l'Euro, ils avaient été sèchement battus 5-0 par les « Three Lions » en mars 2019 à Londres, avant de prendre leur revanche 2-1 au retour à Prague.

Pour le sélectionneur Silhavy, le report du Championnat d'Europe initialement prévu en 2020 est bénéfique.

« Cette année a aidé tout le monde. On a pu connaître plus de joueurs, voir de quoi ils étaient capables. Je suis convaincu qu'on a réuni une équipe intéressante qui peut vraiment aller loin dans cet Euro », a dit l'ancien défenseur de 59 ans au moment d'annoncer sa liste.

La sélection actuelle est construite autour du milieu Tomas Soucek et du défenseur Vladimir Coufal, deux joueurs-clé de West Ham, la surprenante équipe londonienne qui vient de prendre la 6e place de la très relevée Premier League.

Le gardien Tomas Vaclik, ancienne doublure de Petr Cech, devrait être dans la cage malgré son temps de jeu très réduit cette saison au Séville FC.

Les espoirs tchèques reposent également sur les épaules de Vladimir Darida, milieu de terrain du Hertha Berlin, et surtout de Patrik Schick, l'attaquant de Leverkusen également en Allemagne. Le jeune attaquant du Sparta Prague Adam Hlozek (18 ans) aura aussi sûrement une carte à jouer.