Crédit : AFP

Euro 2020

De Jong, nouveau maître des rouages de l'Oranje mécanique

Publié | Mis à jour

Devenu indispensable au FC Barcelone, le jeune milieu de terrain Frenkie de Jong fait figure de nouveau maître à jouer des Pays-Bas pour guider la prometteuse génération « oranje » à l'Euro cet été (11 juin - 11 juillet).

À 24 ans, ce milieu habile et polyvalent a été le joueur le plus utilisé au Barça cette saison. Mais même avec 4.492 minutes de jeu dans les jambes, De Jong va devoir répéter ces performances avec la sélection néerlandaise, qui voit en lui son leader technique pour le grand rendez-vous continental.

Chouchouté par Ronald Koeman en équipe nationale depuis 2018, très sollicité par ce même entraîneur en Catalogne depuis l'été dernier et par Frank de Boer en sélection, De Jong s'est peu à peu affirmé comme un titulaire indiscutable en club comme chez les « Oranje ».

Mèche blonde et sourire enfantin

Au Barça, même quand le club traversait l'une des pires crises de son histoire récente ces derniers mois, De Jong n'a jamais perdu son sourire enfantin: souvent envoyé au casse-pipe face aux médias après les pires revers, De Jong s'est toujours montré cordial et lucide.

Il n'a fait aucune sortie de route, malgré une arrivée en plein chaos et une valse des entraîneurs. Au contraire, il a réussi à faire ressurgir ses qualités naturelles aperçues à l'Ajax Amsterdam (2016-2019): celles d'un milieu solide, technique, excellent intercepteur mais aussi doté d'une grande habilité à se projeter vers l'avant.

« C'est difficile de me mettre une note, mais je ne me donnerais pas mieux que la moyenne. Je peux marquer plus de buts », a affirmé De Jong dimanche dans des propos rapportés dans la presse néerlandaise, alors qu'il a pourtant cumulé 7 buts et 8 passes décisives sur l'exercice 2020-2021 au Barça, toutes compétitions confondues.

Cette saison, il a évolué à tous les postes dans l'axe, du milieu de terrain offensif (lors du choc de Liga contre l'Atlético Madrid, 0-0 le 8 mai dernier, par exemple) à défenseur central, pour faciliter la tâche de Koeman, bien embêté par les innombrables blessures à ce poste.

« Tous les postes, sauf gardien »

« Il a joué à tous les postes, sauf gardien. Il est incroyable. A l'Euro, il sera l'une de nos clés. Si Frenkie joue bien, les Pays-Bas joueront bien », a confié le sélectionneur « oranje » Frank de Boer dans un entretien au journal espagnol Marca, mercredi.

En équipe nationale, De Jong s'est fixé au milieu, comme patron: il a été associé à Davy Klaassen comme milieu défensif dans un 4-3-3 en novembre lors de la dernière fenêtre de Ligue des nations contre la Bosnie (victoire 3-1) et la Pologne (victoire 2-1), à Marten de Roon lors de la défaite 4-2 face à la Turquie en mars, et à son possible futur coéquipier barcelonais et capitaine des « Oranje » Georginio Wijnaldum lors des deux derniers matches officiels de la sélection, contre la Lettonie (succès 2-0) et Gibraltar (succès 7-0) en mars pour les qualifications au Mondial-2022 au Qatar.

Mercredi face à l'Ecosse en match de préparation (2-2), il a débuté le match avec Wijnaldum et De Roon, mais a été remplacé dès la demi-heure de jeu tout comme son capitaine, pour les préserver. Et les Pays-Bas ont dû batailler jusqu'au bout pour arracher un nul grâce à un doublé de l'inévitable Memphis Depay (17e puis 89e, sur coup franc).

Ses coéquipiers varient, mais lui ne bouge pas. Et à domicile, lors de la phase de groupes de l'Euro contre l'Ukraine, l'Autriche et la Macédoine du Nord, De Jong entend bien réitérer devant son public, tout ce qu'il a donné à voir en Espagne depuis deux ans. 

« Notre mission est de devenir champions d'Europe », a-t-il affirmé dimanche. « On a un groupe de qualité, une équipe solide. On n'est pas les grands favoris, mais on est un des pays qui, si tout va bien, aura ses chances », a affirmé le milieu.