IHOCKEY-WC-IIHF-GER-FIN

Crédit : AFP

Hockey

Les Lettons se compliquent la tâche

Publié | Mis à jour

Le jeune Anton Lundell a inscrit le but décisif avec quatre secondes à écouler en prolongation pour permettre à la Finlande de disposer de la Lettonie par la marque de 3 à 2, dimanche, à Riga, dans un match du Championnat du monde de hockey.

La formation hôtesse du tournoi demeure au cœur de la lutte pour une place en quart de finale. Elle occupe le cinquième rang du groupe B avec neuf points, tout comme les Allemands qu’elle affrontera pour conclure le tour préliminaire. 

Le Canada affiche la même récolte, mais ne détient pas le bris d’égalité vis-à-vis ses deux rivaux qui l’ont vaincu plus tôt dans la compétition.

Outre Lundell, 19 ans, Saku Maenalanen et Iiro Pakarinen ont fait bouger les cordages pour l’équipe scandinave, au sommet de la section avec 15 points. Harri Sateri a été solide en vertu de 35 arrêts. Martins Dzierkals, en vertu d’un doublé, a été le seul joueur de la troupe de l’entraîneur-chef Bob Hartley à tromper sa vigilance. Janis Kalnins a stoppé 32 tirs.

Les Suédois encore dans le coup

Du côté de la Suède, Victor Olofsson a dénoué l’impasse avec moins de neuf minutes à écouler en troisième période pour mener son pays vers un gain de 3 à 1 aux dépens de la Slovaquie.

Marcus Sorensen a également déjoué le gardien adverse, tandis qu’Isac Lundestrom a scellé l’issue de la rencontre en poussant le disque dans une cage abandonnée. Adam Reideborn a bien fait avec 29 arrêts, aidant les Suédois à demeurer en vie au classement. Ceux-ci sont cinquièmes du groupe A avec une priorité d’un point sur les Tchèques, qui ont toutefois une partie en main. Celle-ci est prévue lundi face aux Danois.

Peter Cehlarik a été l’unique marqueur des Slovaques, troisièmes de la même division. Adam Huska a repoussé 26 rondelles.

Sven Andrighetto aide la Suisse

Pour leur part, les Suisses ont lessivé le Bélarus au compte de 6 à 0 pour demeurer dans la course au premier rang du groupe A.

L’ancien attaquant du Canadien de Montréal Sven Andrighetto a enfilé l’aiguille tôt au deuxième engagement. C’est toutefois son coéquipier Joel Vermin qui a été le plus brillant en offensive avec deux buts et une aide. Fabrice Herzog, Gregory Hoffman et Christoph Bertschy ont également compté, tandis que Timo Meier a participé à deux filets. Leonardo Genoni a réalisé un jeu blanc de 20 arrêts.

À l’autre bout de la patinoire, les gardiens Alexei Kolosov et Konstantin Shostak ont affronté 42 tirs. Dans une cause perdante, un autre ex-patineur du Tricolore, Sergei Kostitsyn, a passé plus de 13 minutes sur la glace. Son pays a obtenu un gain en six sorties depuis le début du tournoi.