LNH

Les Panthers répliquent

Publié | Mis à jour

Si les Panthers de la Floride peuvent compter sur quelques vedettes offensives dans leur formation, ce sont les joueurs de l’ombre, jamais repêchés, qui ont fait la différence jeudi soir.

Ryan Lomberg a en effet touché la cible en prolongation pour procurer une victoire de 6 à 5 aux Panthers contre le Lightning de Tampa Bay. Il s’agissait de son premier but en carrière lors des séries éliminatoires et d’un troisième au total, toutes situations confondues.

Ce but, il le doit par ailleurs en partie au jeu parfait de Frank Vatrano, qui lui a remis la rondelle en profondeur pour lui permettre de s’échapper. Vatrano est un autre joueur qui s’est forgé une place dans la Ligue nationale de hockey (LNH) sans passer par l’encan amateur.

Pour se rendre là où il est, Lomberg, qui a d’ailleurs été l’attaquant ayant distribué le plus de mises en échec avec huit malgré son temps de jeu limité de 9 min 23 s, dit avoir été motivé par un rêve d’enfant qu’il a pu réaliser en ce mois de mai.

«Lorsque vous êtes un joueur de hockey, un jeune enfant qui grandit, c’est ce dont vous rêvez: les séries éliminatoires de la LNH, a lancé Lomberg en vidéoconférence après la rencontre. C’est un rêve devenu réalité. On s'amuse. Il y a un objectif ultime et nous travaillons dans ce sens.»

De l’amour

Pour l’emporter, les Panthers ont dû effacer un déficit de deux buts en début de troisième période. Le Québécois Jonathan Huberdeau a mis l’épaule à la roue, récoltant sa troisième mention d’aide de la rencontre sur un but de Patric Hornqvist.

Huberdeau a maintenant récolté un but et six points en trois parties depuis le début des éliminatoires. Mais ce sont le filet de Lomberg et bien évidemment la victoire d’équipe qui lui donnaient des étincelles dans les yeux, en fin de soirée.

«Il y avait beaucoup d’émotions ce soir, a-t-il concédé. [Lomberg] est toujours là sur le banc pour nous motiver. Sur la glace, il ne prend jamais de temps mort. C’est bien mérité. Un gros but pour nous. Nous avions besoin de cette victoire et il l’a arrachée.»

Travailler fort

L'attaquant québécois a d’ailleurs souligné le travail phénoménal effectué par Lomberg, Vatrano et Mason Marchment qui a lui aussi marqué dans cette série sans avoir entendu son nom lors d’un repêchage. Mais il serait mesquin d’affirmer que les autres joueurs ne se donnent pas à fond.

«Peu importe si tu es repêché ou non, les joueurs sont rendus là parce qu’ils ont travaillé fort, a statué Huberdeau. Ils le méritent. Avec nous, [Lomberg] est un gars physique, mais il est capable de faire des jeux. Il a une belle attitude. Marchment joue bien aussi. Vatrano, un gars explosif avec un bon lancer.»

«Ce sont de gros joueurs et de bons joueurs, et cette année, ils ont très bien fait. Je pense que l’attitude et la chimie qu’on a – tout le monde s’aime dans le vestiaire – c’est pour ça qu’on a du succès.»

Le Lightning mène malgré tout 2-1 dans la série. Le quatrième duel aura lieu samedi après-midi et sera diffusé sur les ondes de TVA Sports.