JiC

«Je pense que les Canadiens peuvent surprendre»

Publié | Mis à jour

Contrairement à ce que peuvent penser de nombreux observateurs, Pierre-Alexandre Parenteau s'attend à ce que les Canadiens donnent une bonne opposition aux Maple Leafs. 

C'est ce qu'il a déclaré lors de son entrevue avec Jean-Charles Lajoie, mardi.  

«Les partisans sont choyés. C'est difficile à imaginer que ça fait aussi longtemps qu'une rivalité comme ça n'a pas eu lieu. Les dernières années, il y a eu les Leafs contre Boston. On a aussi eu les Canadiens contre les Nordiques. On n'a jamais connu cette rivalité contre Toronto. Même si les Leafs sont les favoris, je pense que les Canadiens peuvent surprendre. Je crois que ce sera une meilleure série que ce que bien des experts peuvent prédire.»

Celui qui a porté l'uniforme des deux équipes, qui vont s'affronter à partir de jeudi, a expliqué les principales différences entre les deux grands marchés.

«C'est certain que Montréal c'est plus vibrant et plus bouillant, mais il ne faut pas sous-estimer les partisans des Leafs. À Toronto, ils ont d'autres sports aussi. Les Leafs n'ont pas toute l'attention comme c'est le cas pour les Canadiens à Montréal. Les attentes sont grandes à Toronto. Non, ils ne savent pas comment gagner, mais ce n'est plus le même monde non plus. Ce ne sont plus les mêmes joueurs et les mêmes acteurs. Je prédis que les Leafs vont se rendre en finale de la coupe Stanley, même si ce sera une bonne série.» 

Le Québécois soutient également que le CH a pu être propulsé par l'énergie du Centre Bell plein à craquer par le passé. Ce ne sera pas le cas pour cette série et ça pourrait jouer contre la formation dirigée par Dominique Ducharme, selon Parenteau.

«Les Canadiens ont souvent causé des dommages, lorsqu'ils étaient les sous-estimés, dans les dernières années. On connaît l'atmosphère en séries. C'est l'une des foules les plus difficiles à affronter. Les partisans sont beaucoup plus intenses. C'est certain que ça va jouer contre eux. La foule a eu un rôle à jouer dans les succès. C'est dommage que ce ne soit pas comme ça cette année.»

Si la décision de ne pas faire jouer Jesperi Kotkaniemi, Cole Caufield et Alexander Romanov pour le premier duel laisse de nombreux partisans perplexes, l'ancien des Saguenéens de Chicoutimi affirme qu'on devrait voir certains jeunes intégrer la formation au cours de la série.

«J'étais surpris quand j'ai vu ça. Dans le cas de Kotkaniemi, il avait beaucoup de problèmes dernièrement. Mais quand ça vient à Caufield et à Romanov, je suis surpris. Je crois toutefois qu'on va les voir dans la série, même s'ils ne jouent pas le premier match. On veut y aller avec l'expérience pour le début.»

Voyez l'entrevue dans la vidéo ci-dessus.