Crédit : AFP

MLB

Les Blue Jays sortent le balai

Publié | Mis à jour

Les Blue Jays de Toronto ont explosé avec une poussée de quatre points, en début de neuvième manche, pour battre les Braves par le pointage de 8 à 4, jeudi après-midi, à Atlanta. Ils ont ainsi complété le balayage de cette série de trois matchs.

«Si nos lanceurs font le travail, nous aurons toujours une chance de gagner, a plutôt analysé le gérant Charlie Montoyo, tel que cité sur le site web des Jays, au terme du match. Ç’a été vrai pour ces trois derniers matchs. Si les lanceurs nous gardent dans le match, nous avons une chance.»

Cette fois, Bo Bichette s’est signalé en début de neuvième avec un double de deux points aux dépens du releveur des Braves Will Smith (0-3), permettant à ses coéquipiers Danny Jansen et Marcus Semien de croiser le marbre. Cavan Biggio a suivi un peu plus tard en frappant lui-même un double, son deuxième de la rencontre, pour envoyer Bichette à la plaque payante. Lourdes Gurriel fils a pour sa part produit le dernier point des Jays à l’aide d’un ballon-sacrifice.

Bichette, qui avait aussi provoqué un point à l’aide d’un simple en cinquième manche, a terminé la partie avec trois points produits.

Vladimir Guerrero fils a pour sa part été limité à un coup sûr en cinq présences au bâton dans ce match. Il conserve néanmoins une excellente moyenne de ,307 depuis le début de la saison.

Romano impressionne

Si la victoire est allée au dossier du releveur Travis Bergen (1-0), qui n’a alloué aucun point en fin de huitième manche, l’artilleur canadien Jordan Romano a été particulièrement impressionnant pour mettre fin aux hostilités. Il a ainsi retiré sur des prises les trois frappeurs à se présenter devant lui, soit Dansby Swanson, Jeff Mathis et Austin Riley.

Le partant des Blue Jays Ross Stripling avait pour sa part cédé deux points aux Braves en cinq manches de travail, obtenant par ailleurs un surprenant total de neuf retraits au bâton. Ronald Acuna fils, à titre de premier frappeur pour Atlanta, l’avait accueilli avec un circuit en solo. Or, Bichette, Biggio et les Jays ont finalement eu le dernier mot, aidés évidemment par leurs lanceurs.

Dans la course

Avec un dossier de 20-16, la formation torontoise lutte avec les Yankees de New York pour le deuxième rang de la section Est de la Ligue américaine, derrière les Red Sox de Boston.

Les Jays entament maintenant une série de trois parties face aux Phillies de Philadelphie, à Dunedin, en Floride. Le gaucher Steven Matz devrait être le partant pour Toronto, vendredi soir.