Crédit : Photo AFP

MLS

Un premier gain pour le Toronto FC

Publié | Mis à jour

Le Toronto FC a signé son premier gain de la saison, mercredi à Orlando, en s’imposant au compte de 2 à 0 face au Crew de Columbus.

La formation locale, qui a temporairement élu domicile au Exploria Stadium en raison des restrictions à la frontière canado-américaine, a rapidement pris les devants grâce au milieu de terrain Michael Bradley. Au terme d’une séquence où le ballon a rebondi aux pieds de plusieurs joueurs dans la surface de réparation, l’Américain a su secouer les cordages, dès la 13e minute. 

Le pointage est demeuré ainsi pendant de longues minutes, mais Jozy Altidore a procuré une avance plus confortable aux siens, à la 87e minute. L’attaquant a redirigé de la tête, un coup franc qui avait initialement été redirigé par son coéquipier Omar Gonzalez.

Afin de signer le blanchissage, le gardien de la formation canadienne Alex Bono a repoussé trois ballons.

Le Toronto FC entamera maintenant une séquence de trois matchs sur la route, en commençant avec le New York City FC, samedi.

Deux buts tardifs et un match nul 

À Chester, en Pennsylvanie, l’Union de Philadelphie et le Revolution de la Nouvelle-Angleterre se sont échangé deux buts dans les dernières minutes de leur rencontre, afin de transformer ce qui prenait des airs d’un match nul de 0 à 0, en un match nul de 1 à 1.

Les visiteurs ont d’abord ouvert la marque, à la 85e minute. Teal Bunbury a complété une manœuvre de Dejuan Jones afin de tromper la vigilance du gardien Andre Blake. La réplique est toutefois arrivée rapidement, alors que Kacper Przybylko a poussé le ballon dans le fond du filet adverse, à l’aide de sa tête, trois minutes plus tard.

Néanmoins, ce nul permet au Revolution de s’emparer seul de la tête de l’Association de l’Est grâce à une récolte de huit points en cinq matchs.