Flames vs Canadiens

Crédit : Martin Chevalier / JdeM

Félix Séguin

Marc Bergevin, Kyle Dubas et la pression de gagner

Marc Bergevin, Kyle Dubas et la pression de gagner

Félix Séguin, TVA Sports

Publié 12 mai
Mis à jour 12 mai

La série entre les Canadiens de Montréal et les Maple Leafs de Toronto offrira plusieurs duels qui seront intéressants à surveiller.

Il y aura celui devant le filet entre Carey Price et Frederik Andersen, si les deux gardiens sont en santé évidemment.  

Phillip Danault, s’il revient au jeu, aura le mandat de freiner Auston Matthews, le meilleur buteur de la LNH.

Il y a aussi les deux capitaines, Shea Weber et John Tavares, qui souhaitent connaître un long parcours en séries. Les deux n’ont jamais franchi le deuxième tour éliminatoire.

Aussi, le duel derrière le banc entre Dominique Ducharme et Sheldon Keefe, deux jeunes entraîneurs-chefs, sera intéressant.

Crédit photo : Martin Chevalier / JdeM

Cela dit, le duel entre Marc Bergevin et Kyle Dubas est celui qui pique le plus ma curiosité. Les deux directeurs généraux ne chausseront pas les patins et ne seront pas derrière le banc. Toutefois, ils font face à beaucoup de pression parce qu’autant Bergevin que Dubas avaient des attentes très élevées avant que la saison ne prenne son envol.

Et les deux DG ont été très actifs afin de faire un bon bout de chemin cette année.

Depuis la fin de la dernière saison, Bergevin a acquis huit joueurs, soit Tyler Toffoli, Corey Perry, Joel Edmundson, Eric Staal, Erik Gustafsson, Michael Frolik, Jon Merrill et Jake Allen.

Au début de la saison, Bergevin avait été clair avec de mon collège «JiC» : « L’objectif, c’est de rentrer et de faire du dommage en séries», avait-il déclaré.

Non sans difficulté, l’objectif numéro un a été atteint. Les Canadiens ont été la dernière équipe à se qualifier pour les séries. Maintenant, est-ce que l’équipe bâtie par Marc Bergevin peut faire du dommage en séries ?

Une élimination rapide des Canadiens contre les Maple Leafs serait très mal perçue.

Pour sa part, Kyle Dubas a également procédé à une tonne de changement depuis l’élimination de l’équipe l’an dernier. Tout comme Bergevin, Dubas a lui aussi ajouté huit joueurs à sa formation, c’est-à-dire Joe Thornton, T.J. Brodie, Alex Galchenyuk, Wayne Simmonds, Nick Foligno, Zach Bogosian, Ben Hutton et David Rittich.

Crédit photo : Photo d'archives, AFP

Dubas, lui, ne veut pas simplement faire du dommage en séries. Non. Il a construit son équipe avec comme objectif de gagner la Coupe Stanley. Si les Maple Leafs devaient subir une autre élimination rapide, Dubas se retrouverait dans une situation précaire.

Une chose est certaine, on ne peut pas reprocher à Bergevin et Dubas d’avoir été passifs. Ils voulaient gagner et ils ont pris des décisions pour y parvenir.

Mais un des deux verra le parcours de son équipe s’arrêter au premier tour des séries éliminatoires.