Photo : Marc-André Barriault Crédit : Photo d'archives, Stevens LeBlanc

UFC

Les Québécois Barriault et Jourdain en action le 14 août

Publié | Mis à jour

Les combattants québécois Marc-André Barriault et Charles Jourdain connaissent maintenant la date de leurs prochains combats dans un octogone de l’UFC : le 14 août.

C’est tout ce qu’ils savent pour le moment. Ils ne connaissent pas encore l’identité de leur adversaire respectif ou l’endroit où ils se battront. 

Barriault (12-4, 9 K.-O.) n’a pas l’intention de changer la recette qui lui a permis de battre Abu Azaitar en mars dernier. Il a décidé de faire son prochain camp d’entraînement au complet au gymnase Sanford MMA, à Deerfield Beach, en Floride. 

« Je pars avec ma roulotte, ma conjointe et mon chien pour une période de trois mois, a indiqué le combattant originaire de Gatineau. Je le fais pour retourner dans un environnement que j’ai beaucoup apprécié, mais aussi parce que les restrictions au Québec n’ont pas beaucoup bougé dans les derniers mois.

« Au Sanford MMA, je pourrai à nouveau mettre les gants avec plusieurs gars de ma catégorie. Des gros gars et des bons lutteurs. »

Gala TKO
Crédit photo : Photo d'archives

Sentiment d’urgence

Au cours des prochaines semaines, il tentera d’adopter une approche qui lui permettra de mieux performer en début de combat. 

« Je suis content d’avoir pu me reconnecter avec le vrai Powerbar contre Azaitar, mais ça m’a pris plus de temps que je l’aurais souhaité, a-t-il ajouté. Je dois apprendre à en faire assez pour gagner le premier round même si je veux laisser passer la tempête de mon adversaire.

« Je ne veux plus avoir le sentiment d’urgence durant un combat. Je ne veux plus tirer de l’arrière avant de me mettre en marche. »

Sur une lancée

De son côté, Charles « Air » Jourdain (11-3, 8 K.-O.) a livré une performance à son image lors de sa dernière présence dans l’octogone. 

Lors des deux premiers rounds, le Québécois n’avait pas été convaincant. Puis, lors du troisième, il était sorti en lion pour l’emporter contre Marcelo Rojo avec une mitraille de coups. 

Il voudra poursuivre dans la même veine à son prochain affrontement, le 14 août. 


► Le boxeur Billy Joe Saunders a subi une triple facture du plancher orbital de son œil droit lors de sa défaite contre le Mexicain Canelo Alvarez, samedi soir, devant 73 000 spectateurs au Texas. Le Britannique a reçu une avalanche de critiques pour ne pas avoir poursuivi le combat après le 8e assaut. Ce n’était pas sa décision, mais bien celle de son entraîneur.