Crédit : AFP

Blue Jays - MLB

Nate Pearson s’écroule

Publié | Mis à jour

À son premier départ de la saison, l’espoir des Blue Jays de Toronto Nate Pearson a flanché sur la butte, permettant trois points en moins de trois manches. Les Astros en ont profité pour l’emporter 7 à 4, dimanche, à Houston.

Michael Brantley (but sur balles), Kyle Tucker (triple) et Robel Garcia (simple) ont été à l’origine des trois points marqués aux dépens de Pearson. 

• À lire aussi: Les Red Sox continuent leur domination

L’artilleur de 24 ans a ainsi concédé quatre coups sûrs et cinq passes gratuites en seulement deux manches et un tiers.

Pearson (0-1) a raté le début de la saison en raison d’une blessure à l’aine. Le droitier avait également été embêté par une blessure au coude l'ayant limité à cinq parties l’année passée, sa première dans les ligues majeures.

Tucker débloque

N’ayant cogné que trois coups sûrs en sept rencontres au mois de mai avant le duel du jour, Tucker était visiblement à l’aise dans le rectangle des frappeurs, que ce soit contre Pearson ou les releveurs.

En effet, le Floridien en a rajouté en quatrième manche avec un circuit de trois points. Au total, il a placé la balle en lieu sûr deux fois, en plus de soutirer un but sur balles. Chaque fois, il a croisé le marbre.

Après n’avoir donné aucun point en trois manches, le partant des Astros Zack Greinke a lui aussi craqué en quatrième manche en allouant quatre points. Les favoris locaux s’étaient toutefois forgé une avance de sept points leur permettant d’encaisser cette poussée offensive.

Un circuit en solo de Rowdy Tellez, un double bon pour deux points de Bo Bichette et un simple de Vladimir Guerrero fils ont permis aux Blue Jays d’effacer une partie du retard, mais cinq releveurs se sont succédé pour les Astros pour limiter les visiteurs à deux coups sûrs lors des cinq derniers tours au bâton.

Ouvrant au monticule pour la cinquième manche, Bryan Abreu (2-1) a signé la victoire. Ryan Pressly a quant à lui réussi son sixième sauvetage de la campagne.

Le club canadien profitera d’une journée de congé, lundi, avant de se rendre à Atlanta pour y affronter les Braves trois fois à compter de mardi.