LNH

Tom Wilson: John Scott hors de lui

Publié | Mis à jour

L’ancien homme fort de la Ligue nationale de hockey (LNH) John Scott n’a pas mâché ses mots pour critiquer le circuit Bettman dans la plus récente affaire concernant l’attaquant des Capitals de Washington Tom Wilson.

Mardi, le retraité a publié une vidéo sur son compte Twitter où il n’en revient pas que le service de la sécurité des joueurs n’ait imposé qu’une amende de 5000 $ au matamore pour les gestes qu’il a posés dans un affrontement contre les Rangers de New York, lundi soir. 

«Cette fois, je trouve qu’il a dépassé la limite. Et là, j’apprends qu’il a seulement reçu une amende de 5000 $. Mais qu’arrive-t-il à la Ligue nationale présentement?», s’est questionné Scott.

En deuxième période du match contre les Blueshirts, Wilson s’en est violemment pris à Pavel Buchnevich et Artemi Panarin, distribuant allègrement les coups de poing sournois.

Scott, qui a brièvement porté les couleurs du Canadien de Montréal en 2016, a également mis en doute l’intégrité du préfet de discipline de la LNH, Georges Parros.

«C’est un récidiviste. Il a fait ce genre de chose à de nombreuses reprises, a-t-il dit à propos de Wilson. Je ne sais pas quelles sont les intentions de Georges. Est-ce qu’il souhaite que les Capitals remportent la coupe? Je ne le sais pas et je n’ai pas de mot pour exprimer mon désarroi par rapport à cette amende de 5000 $.»

Celui qui a amassé 544 minutes de pénalité en 286 matchs croit que la sanction envoie un bien mauvais message aux joueurs.

«Ce que cela signifie, c’est qu’on peut faire n’importe quoi dans une mêlée, a clamé Scott. Si je suis sur la glace et que je vois un joueur vedette, je peux le frapper sournoisement, lui tordre une cheville et faire tout ce que je désire, car la pire chose qui peut m’arriver est une amende de 5000 $.»

«Honte à vous, la LNH, et honte à toi, Tom Wilson», a conclu l’ancien homme fort de 38 ans.