JiC

Cole Caufield : un élément de fraîcheur

Publié | Mis à jour

Michel Therrien a été d’office comme entraîneur-chef derrière le banc d’une équipe de la Ligue nationale de hockey pendant pour plus de 800 matchs et ce que Cole Caufield apporte aux Canadiens présentement n’a pas de valeur : de la fraîcheur.

Avec des buts gagnants depuis son arrivée dans la LNH, la recrue du Tricolore réussit à accrocher un sourire dans le visage de tous les amateurs de hockey montréalais. Souriant, énergique et heureux, Caufield a une passion contagieuse pour le sport qu’il pratique. Selon Therrien, de passage à l'émission JiC mardi soir. le petit attaquant réussit son entrée dans la LNH pour une seule raisonl; il reste lui-même. 

«Il n’y a pas un joueur de pareil. Certains sont extraverties, certains sont intraverties, Dans le cas de Caufield, un peu comme Gallagher et un peu comme Galchenyuk lorsqu’ils ont fait leurs débuts avec le Canadien, c’étaient des gars extravertis qui avaient du plaisir. Ça ajoutait un élément de fraîcheur au sein de l’équipe.»

L’ancien pilote du Canadien a été aux premières loges pour assister aux débuts dans la LNH de Gallagher et Galchenyuk et à son avis, entourer les jeunes de vedettes de vétérans est essentiel pour le bon développement des recrues. Présentement, Caufield peut compter sur les Shea Weber, Corey Perry et Phillip Danault pour assurer une transition en douceur et c’est parfait ainsi. D’autant plus que la fougue et l’enthosiasme d’une recrue comme Caufield peut être bénéfique pour ces vétérans : «Les vétérans s’occupent souvent de ces jeunes-là. Donc lorsque tu peux compter sur de jeunes recrues qui retrouvent le plaisir de jouer dans la LNH, c’est toujours positif pour n’importe quelle équipe.»

Voyez l'entrevue de Michel Therrien dans la vidéo ci-dessus.