Balados

Caufield: «Il me fait penser à Guy Lafleur»

Publié | Mis à jour

Si on reproche souvent aux journalistes de chez nous de s’enflammer trop vite, sachez que la déclaration que vous vous apprêtez à lire vient d’un Américain; un dénommé Brian Posick, descripteur des matchs des Badgers du Wisconsin.

«Quand je l’ai vu sauter sur la glace avant son premier match, les cheveux dans le vent, j’ai vu le numéro 10, Guy Lafleur», a-t-il mentionné, lors de son passage au balado La Dose.

Celui qui est aussi un ami de la famille Caufield ne s’est pas arrêté là. «Il en marquera 30 avant longtemps. Il en marquera 40 avant longtemps. Et il pourrait même, un jour, en marquer 50.»

Abasourdi, l’animateur Jean-Philippe Bertrand a même demandé à son invité de valider sa déclaration au sujet des 50 buts.

«Oui, c’est bien ce que j’ai dit. Je suis américain et nous avons peut-être tendance à exagérer, mais il est un marqueur naturel comme il s’en fait peu.»

Écoutez ici ce segment de La Dose.