Crédit : AFP

Golf

LPGA : une victoire pleine de résilience pour Hyo Joo Kim

Publié | Mis à jour

Mettant rapidement derrière elle une troisième ronde difficile parsemée de bogueys, la Sud-Coréenne Hyo Joo Kim a signé une dernière carte exempte d’erreur, dimanche, pour remporter le Championnat du monde HSBC, un tournoi de la LPGA tenu à Singapour.

Kim (64), qui avait commis six bogueys et autant d’oiselets la veille, a retranché huit coups à la normale en conclusion pour montrer un rendement final de 271 (-17), un coup devant l’Australienne Hannah Green.

«Ces six bogueys [samedi] étaient de courts coups roulés manqués. Habituellement, je suis très en confiance avec mon fer droit, a-t-elle dit après sa victoire, selon des propos rapportés par le site officiel de la LPGA. Ainsi, j'ai juste essayé de me concentrer quand j'avais besoin de faire les coups roulés et je pense que c'est la concentration qui fait la différence.»

Pour l’athlète de 25 ans, il s’agit d’une quatrième victoire sur le circuit de la LPGA. Elle met toutefois fin à une disette de plus de cinq ans; son dernier triomphe remontait au 31 janvier 2016 à l’occasion de la Classique Pure Silk-Bahamas. Elle avait ouvert le compteur en beauté en septembre 2014 en remportant le Championnat Evian, un événement majeur de la saison.

«Mon objectif cette année était de remporter une victoire et je suis contente d'avoir déjà atteint cet objectif. Pendant que je jouais [au sein du circuit coréen] l'année dernière, j'ai perfectionné mes compétences et je voulais les adapter à cette année dans la LPGA. Je suis très heureuse que ces résultats soient obtenus.»

Green flanche

Green avait pourtant la victoire à portée de main, elle qui était à -18 avec deux fanions à faire. Elle a toutefois failli en commettant deux bogueys en fin de ronde.

«J’ai fait un très bon coup roulé au 16e pour l’oiselet, mais je suis évidemment déçue d’avoir eu besoin de trois coups roulés sur les deux derniers trous», a-t-elle commenté, tout en voyant le côté positif des choses.

«Je suis évidemment très proche, donc j'espère juste que je pourrai continuer sur cette lancée et possiblement avoir un bon résultat la semaine prochaine.»

Une seule Canadienne participait à cet événement, soit Alena Sharp. Elle a connu sa journée la plus difficile, dimanche, avec une carte de 74 (+2). Elle montre ainsi un cumulatif de 290 (+2) bon pour le 49e rang.

La LPGA demeurera en Asie du Sud-Est, puisque le tournoi Honda LPGA Thailand aura lieu à Chonburi, en Thaïlande, en fin de semaine prochaine.