Crédit : BEN PELOSSE/JOURNAL DE MONTRÉAL/AGENCE QMI

Blue Jays - MLB

Les Blue Jays et le baseball majeur larguent Roberto Alomar

Publié | Mis à jour

Les Blue Jays de Toronto et le baseball majeur ont décidé de couper les ponts avec Roberto Alomar, et ce, en raison d’une plainte pour harcèlement sexuel.

L’ancien joueur de deuxième coussin et membre du Temple de la renommée agissait à titre de conseiller spécial pour les deux organisations. Vendredi, les ligues majeures ont inscrit son nom sur la liste des individus non éligibles pour un emploi au sein du circuit ou de l’une de ses formations.

Cela est survenu après que le baseball majeur ait embauché un cabinet d’avocats externe pour enquêter sur des allégations de harcèlement sexuel. Il y a quelque mois, une femme a déposé une plainte contre l’homme de 53 ans pour un geste inapproprié qui aurait eu lieu en 2014.

Les Blue Jays ont par ailleurs indiqué qu’il serait retiré de «l’Étage d’excellence» et que sa bannière sera décrochée du Rogers Centre. De son côté, le Temple de la renommée conservera néanmoins sa plaque à Cooperstown, lui qui y a été intronisé en 2011.

Alomar a disputé 17 saisons dans les ligues majeures, portant les uniformes des Padres de San Diego (1988 à 1990), des Blue Jays (1991 à 1995), des Orioles de Baltimore (1996 à 1998), des Indians de Cleveland (1999 à 2001), des Mets de New York (2002 à 2003), des White Sox de Chicago (2003 à 2004) et des Diamondbacks de l’Arizona (2004). Lors de son long passage dans les majeures, il a remporté 10 gants d’or et deux Séries mondiales avec les Jays.