US-NFL-DRAFT-EXPERIENCE-MEDIA-PREVIEW

Photo : Des partisans ont eu la chance d’effectuer des bottés de placement sur le terrain du FirstEnergy Stadium, à Cleveland, mercredi. Crédit : Photo AFP

NFL

Repêchage: des airs de retour à la normale pour la NFL

Publié | Mis à jour

Contrairement à l’an dernier, le repêchage de la NFL se déroulera non pas virtuellement, mais sur place à Cleveland. Avec une scène énorme, des milliers de mordus sur place et le commissaire Roger Goodell qui se fera copieusement huer chaque fois qu’il se pointera sur l’estrade. C’est signe que la vie reprend son cours.

Il y a un an, la pandémie venait de générer une onde de choc dans le monde du sport. Tous les circuits majeurs mettaient leur saison en pause et de grands événements étaient rayés de la carte.

• À lire aussi: Le retour d’Antonio Brown se confirme

Envers et contre tous, la NFL refusait de courber l’échine et présentait son repêchage annuel en format virtuel. Lors de cette présentation à dimension réduite, Goodell annonçait les sélections en direct de son sous-sol, les enfants des directeurs généraux virevoltaient autour des caméras installées à la maison et le chien de Bill Belichick volait la vedette.

Cette fois-ci, sans parler de la magnitude des beaux jours, le repêchage reprend de sa splendeur. 

À compter de jeudi et jusqu’à samedi, la ville de Cleveland passe en mode repêchage et pas moins de 50 000 personnes masquées par jour sont attendues dans le cadre du « Draft Experience ». Il s’agit en quelque sorte d’un lieu où les gens peuvent effectuer des emplettes, observer des artefacts du Temple de la renommée et participer à différentes épreuves physiques auxquelles les espoirs de la NFL doivent prendre part avant d’être repêchés.

US-NFL-DRAFT-EXPERIENCE-MEDIA-PREVIEW
Crédit photo : Photo AFP

C’est beaucoup de monde en ville dans le contexte sanitaire actuel, mais ça demeure bien inférieur à la foule de 400 000 personnes qui était anticipée sur trois jours avant que la COVID se manifeste.

À trois endroits au centre-ville, des aires seront aménagées pour s’asseoir, regarder le repêchage et assister à des spectacles. Encore une fois, une tout autre réalité que celle qui prévaut actuellement au Québec !

Deux zones distinctes

Il sera aussi permis aux spectateurs d’assister au repêchage, qui se déroulera sur une énorme scène aux abords du lac Érié, près du stade des Browns et du Temple de la renommée du Rock & Roll. 

Une zone réservée aux amateurs vaccinés est prévue aux abords de la scène et prévoit rassembler quelque 5000 personnes, qui porteront le masque. Une autre zone ne nécessitera aucune preuve de vaccination, mais le masque et une plus grande distanciation sociale seront de mise. « Les protocoles sont très importants et les mesures pour les faire respecter seront appliquées sévèrement », a assuré le vice-président exécutif aux événements de la ligue, Peter O’Reilly, plus tôt cette semaine en conférence de presse.

Pour s’assurer de respecter les mesures de distanciation, la NFL a choisi d’ériger la plus grosse scène pour le repêchage à ce jour, à 220 pieds de large, 225 pieds de profondeur et 95 pieds de hauteur.

US-NFL-DRAFT-EXPERIENCE-MEDIA-PREVIEW
Crédit photo : Photo AFP

Participation des joueurs

Qui dit repêchage en mode présentiel dit aussi retour des joueurs sur l’estrade lorsqu’ils sont repêchés. Douze des meilleurs espoirs seront sur place et patienteront en arrière-scène dans leurs bulles familiales munies de systèmes de ventilation dernier cri.

Lorsque leur nom sera prononcé, ils se rendront sur scène et pourront recevoir la traditionnelle accolade de Roger Goodell puisqu’ils auront tous passé un test de dépistage de la COVID-19 dans les heures précédant le repêchage.

Quarante-cinq autres joueurs, dont le présumé premier choix des Jaguars de Jacksonville, Trevor Lawrence, participeront quant à eux à l’événement de manière virtuelle.

Accolades, grande scène, spectateurs, ça fait tellement 2019 ! Un quasi-retour dans le bon vieux temps...