Sports divers

Après le hockey, le soccer adapté pour les enfants TSA

Après le hockey, le soccer adapté pour les enfants TSA

Andy Mailly-Pressoir

Publié 27 avril
Mis à jour 27 avril

Rendre le soccer accessible aux enfants atteints du trouble du spectre de l’autisme (TSA). Voici le beau défi que s’est lancé Alexandre Pépin pour son fils Éloi, 8 ans.

Déchiré entre le FC Barcelone et le CF Montréal, le petit Éloi est un maniaque de foot. C’est sa passion. Son rêve? Devenir Lionel Messi. Rien de moins.

Depuis des années, son diagnostic de trouble de la communication sociale l’empêche toutefois de pouvoir suivre la cadence et le rythme du soccer organisé. C’est la réalité des enfants TSA, leur univers est totalement différent. 

Dès le mois prochain, le jeune Éloi jouera dans une équipe de soccer adapté, un programme que Papa et plusieurs parents ont mis sur pied avec l’Association de soccer de Varennes-Saint-Amable pour permettre à leurs enfants TSA de se développer dans un environnement sain et adapté. Inspiré par le programme de hockey adapté suivi par son fils, Alexandre s’est dit qu’il était temps d’offrir à son fils du temps de jeu sur les terrains de foot. Les enfants seront séparés par niveau d’apprentissage et non pas par âge. On joue pour apprendre, on joue pour s’amuser.

La beauté de la chose? Les jeunes seront supervisés par des entraineurs-éducateurs formés et sensibles aux troubles du spectre de l’autisme et à la déficience intellectuelle légère. Pour plus d’informations sur le projet : https://asvsa.ca/inscriptions/soccer-adapt%C3%A9

Avril est le mois de l’autisme au Québec. En 2017, on comptait plus de 16 940 enfants âgés de 1 à 17 ans ayant un diagnostic d’autisme en milieu scolaire.